Catégories
Cyclotourisme Randonnées

Roubaix Troisvilles – VC Roubaix 2020

Le milieu de journée offrit de belles éclaircies à cette randonnée vers le cambrésis.

Francis était cette semaine encore aux manettes pour nous emmener vers le cambresis. Bertry point le plus méridional et culminant (137 m) de ce circuit était également celui de notre demi-tour.

Privilégiant les petites routes, le parcours optimise les secteurs champêtres sur un territoire par endroits densément urbanisé.

Partis sous la grisaille, nous bénéficierons en milieu de journée d’éclaircies donnant un peu de tonus aux paysages avec des ciels bellement ennuagés.

La suite en images.

La trace disponible sur Openrunner.

Le clocher de l’église Saint Pierre de Bouvines se découpe à l’horizon.

Je n’ai pas utilisé la fonction Un homme à la mer de mon GPS pour garder trace de ce point mais il se situe sur la D 93 entre le lieu dit la belle porte (Cf. carte Michelin) et Mouchin. Rendez-vous le 06 septembre.

Crevaison. Battrons nous le score de la semaine dernière avec six dont quatre sur deux kilomètres? Ce sera finalement l’unique.

Cela donne le temps d’admirer ces belles rangées de choux.

Avec la traversée de l’Escaut, retour à des paysages plus urbains.

Compte tenu de l’heure, l’appel de la Jupiler restera sans écho. Evènement sans doute anormal pour cet établissement pris au dépourvu par nos 9 cafés simultanés qui ne permirent pas à tous de bénéficier d’une sous-tasse.

Premières éclaircies.

Début d’un long secteur pavé en faux plat montant, fort heureusement plutôt roulant.

Bientôt la fin.

Halte déjeuner à Troisvilles, Chez Françoise, lieu de culte de Paris Roubaix.

L’imposante centrale thermique d’Hornaing, visible de loin.

Passage rafraichissant en forêt de Marchiennes…

… avec une halte à la Croix ou Pile.

Ca se couvre de nouveau, nous arriverons juste avant la pluie.

Pour être informé des prochaines publications, abonnez-vous.

Catégories
Cyclotourisme Randonnées

Tour en Arrageois et Ternois – VC Roubaix – 2020

Après-midi ensoleillé pour ce Tour en Arrageois et Ternois.

Beau parcours proposé par Francis pour cette sortie journée du VC Roubaix.

Au départ de Vimy, le circuit file vers le sud jusque Sailly au bois puis s’oriente à l’ouest pour rejoindre Frévent et la vallée de la Canche. De là, on repart vers le nord en direction de Saint Pol sur Ternoise, mais avant d’y parvenir l’on bifurque plein est en direction de Maroeuil.

S’il évite Mont Saint Eloi et Notre dame de Lorette, le parcours est néanmoins animé avec 1150 m de dénivelé pour près de 150 km, le tout en empruntant principalement des routes peu fréquentées.

Pour suivre, un aperçu en images.

La trace téléchargeable sur Openrunner.

On démarre dans la grisaille et quelques gouttes viennent nous rafraîchir.

Ca monte un peu.

Si le ciel reste chargé, quelques éclaircies, encore fugaces laissent espérer une amélioration.

Après un été plutôt sec, les pluies récentes transforment certains passages en champs de boue. Pas de regret de n’avoir pas nettoyé mon vélo après ma sortie dominicale.

Des ambiances variées, tout au long de cette randonnée.

Non ce n’est pas une rando VTT.

Petite côte de remise en jambe en quittant Frévent, lieu du pique nique.

Le panneau annonce clairement ce qui nous attend…

… et tient ses promesses.

A gauche le cimetière de la Targette dont la profusion de tombes est toujours aussi impressionnante.

Le mémorial canadien. Encore quelques kilomètres avant de retrouver Vimy.

Une large vue sur le bassin minier.

Pour être informé des prochaines publications, abonnez-vous.

Catégories
Brevet VTT

Nuit des pavés 2020 – Repérage

Bouvines et l »église Saint Pierre, reconnaissable entre toutes, point de départ de la Nuit des Pavés.

Pas de brevet dans les environs ce dimanche, l’occasion de repérer l’itinéraire de l’édition 2020 de la Nuit des pavés organisée par le VC Roubaix, qui se déroule le vendredi précédent Paris Roubaix.

Cette reconnaissance s’imposait avec la refonte du parcours. La première boucle de 20 km a été complètement revue et concentre les portions pavées avec notamment un passage par le Carrafour de l’Arbre.. La seconde, qui conduit au Moulin de Vertain, a été modifiée dans ses enchainements.

Le parcours demeure très champêtre avec des tronçons de liaison sur route réduits au minimum.

Découvrez le parcours en photos.

Vous pouvez revoir l’édition 2019 en cliquant ICI.

En haut de la carte la boucle de 20 km que l’on peut enchaîner avec celle de 25 km.

Toutes les information sur Cyclos Hauts de France, bien sûr.

Démarrage en mode VTT dès le début grâce au chantier en cours, mais qui sera sans doute achevé en avril prochain.

Petit tour de mise en chauffe dans le Bois de la Noyelle qui nous ramène rapidement vers Bouvines pour attaquer le premier secteur pavé.

Non, ce n’est pas du run and bike.

Coup d’oeil admiratif de Philippe sur la toiture de la ferme de la Courte.

Premier secteur pavé vers Gruson.

Un court « gauche droite » sur route pour emprunter un chemin bien caché. Faut connaître.

Enchainement de voyettes dans Gruson.

On délaisse le pavé de l’Arbre que l’on rejoint dans ces derniers mètres.

Pour enchainer avec le pavé Jean-Marie Leblanc.

Puis celui de Luchin.

Que serait une sortie VTT sans problème mécanique?

Fin du pavé Duclos-Lassalle.

L’église de Bouvines en ligne de mire, la fin de la première boucle…

… non sans un dernier passage pavé.

C’est parti pour la deuxième boucle en direction du Marais.

Tout se perd, ce chemin il y a peu encore boueux a été complètement viabilisé.

Le groupe presque au complet.

Petite partie de touche-touche sur chemin glissant.

Des baignoires, mais pas pour les vététistes.

Pavé du moulin de Vertain, bien roulant…

… les premiers mètres.

Peu après, le pavé de l’Epinette.

La belle unité vestimentaire des Roubaisiens.

En noir et blanc on ne fait plus la différence.

Ah! Quel plaisir de vautrer dans la boue.

En boue teillage.

Alors là, ça tourne à l’addiction.

A gauche c’est Bouvines direct par la route…

… mais c’est plus du VTT, on longe la station d’épuration pour partir en bordure de champ.

Avant dernier secteur pavé.

Et revoilà Bouvines. Vivement le 10 avril.

Pour être informé des prochaines publications, abonnez-vous.

Catégories
Brevet Cyclotourisme

Monts et moulins (route) – Roubaix 2019

Les éoliennes, moulins du 21ème siècle se détachaient sous un ciel manifestement trop bas pour donner aux cyclistes envie de rouler.

Si la Roue Quesnoysienne avait la semaine dernière tiré une bonne pioche, après une édition 2018 pluvieuse, ce fut au tour du VC Roubaix de connaître un revers de fortune pour cause de vent et de précipitations annoncées.

Manifestement le cycliste est hydrophobe. Seulement 240 répondirent à l’invitation de ce Monts et moulins. Si l’on peut comprendre que le 120 km voire le 80 km soient boudés pour cause d’intempéries, un 35 et un 55 km étaient eux franchement accessibles. D’autant que la pluie annoncée fut plus éparse que prévu. Le vent était lui soutenu et le tronçon Mont de l’Enclus – Mont Saint Aubert plutôt sportif.

La trace des quatre parcours route que vous pouvez retrouver sur Openrunner.

Quelques photos quand même.

Il n’est pas encore 7h30 à l’horloge du VC Roubaix et déjà les premiers cyclistes sont là. Une hirondelle hélas ne fait pas le printemps.

Positionnement des ravitaillements sur les cartes.

Non, ce n’est pas la nouvelle appellation du brevet du jour, malgré le temps franchement maussade, mais un défi proposé par Hugo, félé, sixphonné et fada.

La plus jeune participante, qui roulera en tandem avec son père.

Quel parcours choisir?

Changement de tonalité de couleurs. Les couleurs froides dominent.

La route reste désespérément vide, je repars.

Deux roubaisiens réjouis au pied du Mont de l’Enclus.

Ils ont finalement opté pour le 80 km.

Ravitaillement au sommet.

Le Mont Saint Aubert est proche.

Jacques dans un rôle de composition.

Hugo au pointage à l’arrivée en profite pour faire la promotion du challenge des fous.

Maigre bilan au regard du travail de préparation de cette randonnée.

Mais les roubaisiens gardent le sourire et ne baissent pas les bras. Il est ici question du prochain repérage du 200 km prévu début 2020.

Pour revoir l’édition 2018 plus ensoleillée.

Pour être informés des prochaines publications, abonnez-vous. Bouton en bas de la colonne de droite de la page Accueil.