Rallye de la Ducasse – Bois Grenier 2019

Balade dans les Weppes et Monts des Flandres blondis au soleil de juillet, pour cette randonnée de la Ducasse organisée par le Vélo Club de Bois Grenier.

Encore un beau circuit que ce 80 km proposé par le Vélo Club de Bois Grenier. Si l’on naviguait dans les mêmes eaux que le brevet de Premesques de dimanche dernier, le tracé offrait d’autres perspectives et un parcours tout aussi animé. Si le Mont des Cats était contourné, d’autres petites bosses et le Mont Noir, procurèrent suffisamment de dénivelé.

Ayant égaré la feuille de route je ne pourrai préciser les circuits des autres distances dont un 60 et un 100 km. Vous retrouverez les BG blancs au départ du complexe sportif, mais attention, le tronçon traversant la commune de Boschepe était fléché en aérien, la balisage au sol étant désormais interdit.

Voici la trace GPS du 80 km que vous pouvez télécharger sur OpenRunner.

La suite en photos.

On sait où l’on est…

… et où l’on doit aller.

Le premier qui rigole a perdu.

A l’entrée de Strazeele, une petite côte bien exposée invite aux photos.

L’endroit est idéal pour les prises de vues car situé sur un tronçon commun aux 60, 80 et 100 km, mais je suis aussi venu pour rouler et repars.

Pas très longtemps car le ravitaillement n’est qu’à quelques coups de pédales. Ravitaillement varié avec, chose suffisamment rare pour la mentionner, de la pastèque.

Le sprint pour être en tête sur la photo est lancé…

… mais finalement c’est le « vainqueur » que l’on voit le moins bien.

Les cyclistes situés à gauche espéraient une photo de groupe, mais durent céder la route à un peloton plus rapide et roulant à vive allure… déception.

Bonne pioche par contre pour la Roue queynoisienne.

Le ciel parfois menaçant laissait craindre un grain. Ce ne fut que crachin.

« Nofoto », dit le cycliste de droite. C’était sans doute de l’anglais et il n’avait pas l’air très sérieux en le disant.

Beau score, pour un 14 juillet.

Pour être informés des prochaines publications. Abonnez-vous. Bouton en bas de la colonne de droite, page Accueil.

Rallye du Vert Bois – Marquette 2019

Randonnée dans une campagne verdoyante, pour ce Rallye du Vert Bois proposé par l’Entente Cycliste Wambrechies Marquette.

Parcours champêtre et roulant pour le 90 km qui présentait comme seules bosses, le Mont Noir et le plus modeste Mont de Lille. Cela permit de profiter du paysage.

Les flèches VB vertes au départ de Marquette vous permettront de refaire ce plaisant circuit, mais la trace GPS ne sera pas inutile car deux tronçons étaient signalés par un balisage vertical.

Vous pourrez retrouver la trace GPX sur Openrunner.

Beau temps pour les photos. Je ferai une longue halte dans la montée du Mont de Lille. Le « rendement » ne fut pas extraordinaire mais je me laissai prendre par le charme bucolique de l’endroit. Les bruits de la ville étaient ténus laissant place au chant des oiseaux et au bruissement des feuilles.

Mieux valait partir tôt pour éviter la chaleur annoncée.

Les communes françaises commencent aussi à interdire le fléchage au sol, il est vrai que certaines très fréquentées par les brevets voient leur chaussée couvertes de signes variés et pas toujours très esthétiques.

Wasquehal arrive parmi les premiers.

Les ravitailleurs ont fait un détour pour vérifier que le fléchage vertical était toujours présent et n’ont pas encore fini d’installer alors qu’arrivent les premiers partis.

Mais ils sont prêts pour confectionner les traditionnelles « menthe à l’eau ».

Revoici nos deux Wasquehaliens dans la côte du Mont de Lille.

Retour dans la plaine.

Second ravitaillement.

Voir l’édition 2018.

Pour être informés des prochaines publications, abonnez vous. Bouton en bas de la colonne de droite, page Accueil.

La Linselloise (route) – Linselles 2019

Vert et jaune se disputaient la dominante couleur tout au long de cette Linselloise

C’est une large boucle passant par le Mont Noir et le Mont des Cats puis traversant les Weppes que proposait le parcours de cent kilomètres. Circuit roulant et champêtre, bien balisé.

Vous pouvez retrouver la trace sur Openrunner, ou suivre, avant qu’ils ne s’effacent, les L blancs au départ de la rue de Tourcoing.

Les paysages étaient au rendez vous, offrant de vives couleurs sous un ciel parsemé de nuages.

Les participants étaient également au rendez-vous mais il semble, fête des pères oblige, que beaucoup aient préféré les distances plus courtes.

Quatre distances route et deux VTT étaient au programme.

Le vert domine nettement de ce côté du Ravensberg.

Premier ravitaillement en haut du Mont Noir.

Belle illustration de l’esprit d’équipe au sein du VC Roubaix.

Le jaune n’a pas dit son dernier mot.

Sailly sur la Lys, lieu du second ravitaillement.

Pour être informés des nouvelles parutions, abonnez vous. Bouton en bas de la colonne de droite de la page d’Accueil.

Balade du printemps – Haubourdin 2019 (2/2)

La ramure des peupliers donne la mesure du vent qui soufflait ce dimanche matin.

Suite de cette balade du printemps, en photos.

Nouvel essai au 1/125ème plus concluant (si vous ne voyez pas de quoi je veux parler, retour à la 1ère partie).

Balade du printemps – Haubourdin 2019 (1/2)

C’est une randonnée dans les Weppes, que nous proposait le Club des Randonneurs Haubourdinois pour cette balade du printemps.

Parcours roulant dans les Weppes, sous le soleil mais dans le vent. Contraire au départ, c’était un bon entraînement pour le Lille Hardelot de la semaine prochaine.

Le balisage vertical était bien positionné mais demandait parfois une foi inébranlable dans le principe « pas de flèche = tout droit ». Un petit rappel sur les longues portions droites serait de nature à chasser toute inquiétude. Mais pas d’erreur de parcours en ce qui me concerne.

Vous trouverez la trace GPS du 85 km sur OpenRunner.

Côté photos la lumière était idéale, mais tous ceux que j’ai photographiés ne se retrouveront pas. Voulant faire des images procurant davantage l’impression de vitesse, j’ai tenté des prises de vue avec une vitesse lente, ce qui, quand c’est bien fait, donne un sujet net et un fond flou. Cela demande de la pratique et comble du comble, j’ai oublié de changer mes réglages avant de procéder à des prises de vues de face qui elles nécessitent une vitesse rapide d’obturation.

Les inscriptions ont démarré.

Quatre parcours étaient au programme.

Cathy et Philippe du VC Roubaix.

Pas d’arrêt photo avant le premier ravitaillement, du soleil mais souvent dans le dos, contre-jour assuré donc.

Je passe de l’autre côté de l’objectif, vous me verrez donc sur le site du CRH.

Nous retrouvons le petit groupe photographié au ravitaillement, en mouvement cette fois.

Première victime de mes tentatives de « filé ». 1/60ème était trop ambitieux sous cet angle.

Nouvel essai au 1/125ème, un peu plus concluant.

Mais j’oublie de changer mes réglages pour une série de prise de vues de face. C’est le flou… qui devient artistique avec un effet aquarelle. Désolé pour les frustrations subséquentes.

La suite demain soir sans doute. Comme promis.

Pour être informés des prochaines publications, abonnez-vous (bouton en bas de la colonne de droite, page Accueil.

La Louis Poppe (route) – Douvrin 2019 (2/2)

Le panorama en haut de la côte de Fresnicourt le dolmen se mérite.

Une belle ligne doit clôt la montée.

Seconde et dernière partie de ce reportage avec une série de photos dans la côte de Fresnicourt le Dolmen. (la première partie).

Encore une centaine de mètres avant d’en finir. Rapide mais imprudent. Le second ravitaillement. Autant de postures que de cyclistes. Une machine flambant neuve… et assortie aux couleurs du club. Délicieuse soupe à l’endive en option. Les cuisiniers du Chicon bike tour n’ont qu’à bien se tenir. Belle fréquentation. Rouvroy en tête… … on le constate de visu. Comment ne pas photographier ce tracteur sur la route du retour. Vous pouvez y aller le 13. Le 12 c’est la Nuit des pavés organisée par le VC Roubaix et le 14, c’est Paris Roubaix.

La Louis Poppe (route) – Douvrin 2019 (1/2)

Le soleil saura vaincre rapidement les brumes matinales et illuminer ce brevet Louis Poppe organisé par le CC Douvrin.

Riche programme que celui de ce brevet Louis Poppe qui proposait plusieurs circuits en route, VTT et marche.

Les circuits route nous emmenaient vers les Weppes et pour les plus longs, vers les collines de l’Artois. Salutaire dépaysement pour le cyclise habitué des brevets Lille et environs.

Venant de Lille à Douvrin en vélo, je limiterai mes ambitions au 60 kilomètres, même si le 90 passant par Mont Saint Eloi était tentant.

Le parcours qui composait au mieux avec l’environnement urbain, dense par endroits, offrait néanmoins de belles portions champêtres et des côtes intéressantes dans la boucle artésienne.

Bon balisage que vous pourrez encore retrouver au départ du complexe sportif pasteur ou pour ce qui est du 60 km sur Openrunner.

Belle lumière encore ce dimanche. Deux postes de prise de vue. L’un avant le ravitaillement, le second dans la côte de Fénicourt le Dolmen.

Vous pouvez retrouvez la trace du 60 km sur Openrunner.

VTT ou route ? Route pour ce cyclo de Phalempin. VTT pour Pascal de VTT hauts de France Copieux café d’accueil. La marche était aussi au programme. Philippe, Gérard et Olivier du VC Roubaix… venus pour le VTT. Ravitaillement, placé en haut d’une côte bien exposée. Que vous que je fisse? Un peloton fourni se profile. La prise de vue en rafle s’impose avec ce que cela impose de tri avant la mise en ligne.

La suite demain soir sans doute.

La suite