Rallye de la Ducasse – Bois Grenier 2019

Balade dans les Weppes et Monts des Flandres blondis au soleil de juillet, pour cette randonnée de la Ducasse organisée par le Vélo Club de Bois Grenier.

Encore un beau circuit que ce 80 km proposé par le Vélo Club de Bois Grenier. Si l’on naviguait dans les mêmes eaux que le brevet de Premesques de dimanche dernier, le tracé offrait d’autres perspectives et un parcours tout aussi animé. Si le Mont des Cats était contourné, d’autres petites bosses et le Mont Noir, procurèrent suffisamment de dénivelé.

Ayant égaré la feuille de route je ne pourrai préciser les circuits des autres distances dont un 60 et un 100 km. Vous retrouverez les BG blancs au départ du complexe sportif, mais attention, le tronçon traversant la commune de Boschepe était fléché en aérien, la balisage au sol étant désormais interdit.

Voici la trace GPS du 80 km que vous pouvez télécharger sur OpenRunner.

La suite en photos.

On sait où l’on est…

… et où l’on doit aller.

Le premier qui rigole a perdu.

A l’entrée de Strazeele, une petite côte bien exposée invite aux photos.

L’endroit est idéal pour les prises de vues car situé sur un tronçon commun aux 60, 80 et 100 km, mais je suis aussi venu pour rouler et repars.

Pas très longtemps car le ravitaillement n’est qu’à quelques coups de pédales. Ravitaillement varié avec, chose suffisamment rare pour la mentionner, de la pastèque.

Le sprint pour être en tête sur la photo est lancé…

… mais finalement c’est le « vainqueur » que l’on voit le moins bien.

Les cyclistes situés à gauche espéraient une photo de groupe, mais durent céder la route à un peloton plus rapide et roulant à vive allure… déception.

Bonne pioche par contre pour la Roue queynoisienne.

Le ciel parfois menaçant laissait craindre un grain. Ce ne fut que crachin.

« Nofoto », dit le cycliste de droite. C’était sans doute de l’anglais et il n’avait pas l’air très sérieux en le disant.

Beau score, pour un 14 juillet.

Pour être informés des prochaines publications. Abonnez-vous. Bouton en bas de la colonne de droite, page Accueil.

29ème Randonnée cyclo – Premesques 2019 (1/2)

Tracé original autour du Mont des Cats pour le 90 km de cette 29ème Randonnée organisée par le club de Premesques.

Le parcours du 90 km de Premesques était comme je les aime. Un itinéraire sinueux, par de petites routes de campagne avec de beaux points de vue et du dénivelé.

Cerise sur le gâteau, le tracé particulièrement soigné comportait des tronçons rarement empruntés par les autres brevets et pour certains inédits en ce qui me concerne. Le contournement du Mont des Cats était plutôt original comme en attestait sur certains secteurs la chaussée vierge de tout fléchage autre que les P verts premesquois. Le Mont des Cats franchi, d’autres bosses nous attendaient qui valaient bien l’enchaînement classique avec le Mont noir.

Quatre autres distances étaient au programme route ainsi que deux en VTT.

Le fléchage était à la hauteur du tracé avec de bonnes anticipations des changements de direction, ce qui fait parfois défaut.

Un brevet à conseiller donc. Vous pouvez suivre les P verts au départ de Premesques et pour le 90 km, la trace GPS ci-dessous.

Le temps maussade n’était pas idéal pour les photos mais suffisamment lumineux pour donner une bonne saturation des couleurs.

Vous pouvez retrouver la trace sur Openrunnner.

Un parcours animé autour du Mont des Cats.

Au premier plan, Frédéric à qui l’on doit le tracé de cette 29ème randonnée.

Chargement côté rue…

… et côté cour.

Premier ravitaillement. J’en profite pour faire la promo de Cyclos Hauts de France que tous ne connaissent pas.

On quitte Strazeele, direction le Mont des Cats.

La suite demain. C’est fait

Pour être informés des prochaines parutions, abonnez-vous. Bouton en bas de la colonne de droite, page Accueil.

Toutes les dates des prochaines sorties et les reportages photos sur Cyclos Hauts de France

Rallye du Vert Bois – Marquette 2019

Randonnée dans une campagne verdoyante, pour ce Rallye du Vert Bois proposé par l’Entente Cycliste Wambrechies Marquette.

Parcours champêtre et roulant pour le 90 km qui présentait comme seules bosses, le Mont Noir et le plus modeste Mont de Lille. Cela permit de profiter du paysage.

Les flèches VB vertes au départ de Marquette vous permettront de refaire ce plaisant circuit, mais la trace GPS ne sera pas inutile car deux tronçons étaient signalés par un balisage vertical.

Vous pourrez retrouver la trace GPX sur Openrunner.

Beau temps pour les photos. Je ferai une longue halte dans la montée du Mont de Lille. Le « rendement » ne fut pas extraordinaire mais je me laissai prendre par le charme bucolique de l’endroit. Les bruits de la ville étaient ténus laissant place au chant des oiseaux et au bruissement des feuilles.

Mieux valait partir tôt pour éviter la chaleur annoncée.

Les communes françaises commencent aussi à interdire le fléchage au sol, il est vrai que certaines très fréquentées par les brevets voient leur chaussée couvertes de signes variés et pas toujours très esthétiques.

Wasquehal arrive parmi les premiers.

Les ravitailleurs ont fait un détour pour vérifier que le fléchage vertical était toujours présent et n’ont pas encore fini d’installer alors qu’arrivent les premiers partis.

Mais ils sont prêts pour confectionner les traditionnelles « menthe à l’eau ».

Revoici nos deux Wasquehaliens dans la côte du Mont de Lille.

Retour dans la plaine.

Second ravitaillement.

Voir l’édition 2018.

Pour être informés des prochaines publications, abonnez vous. Bouton en bas de la colonne de droite, page Accueil.

La Linselloise (route) – Linselles 2019

Vert et jaune se disputaient la dominante couleur tout au long de cette Linselloise

C’est une large boucle passant par le Mont Noir et le Mont des Cats puis traversant les Weppes que proposait le parcours de cent kilomètres. Circuit roulant et champêtre, bien balisé.

Vous pouvez retrouver la trace sur Openrunner, ou suivre, avant qu’ils ne s’effacent, les L blancs au départ de la rue de Tourcoing.

Les paysages étaient au rendez vous, offrant de vives couleurs sous un ciel parsemé de nuages.

Les participants étaient également au rendez-vous mais il semble, fête des pères oblige, que beaucoup aient préféré les distances plus courtes.

Quatre distances route et deux VTT étaient au programme.

Le vert domine nettement de ce côté du Ravensberg.

Premier ravitaillement en haut du Mont Noir.

Belle illustration de l’esprit d’équipe au sein du VC Roubaix.

Le jaune n’a pas dit son dernier mot.

Sailly sur la Lys, lieu du second ravitaillement.

Pour être informés des nouvelles parutions, abonnez vous. Bouton en bas de la colonne de droite de la page d’Accueil.

La Ronde des sorcières 2019

Cela faisait longtemps que des vaches n’avaient pas illustré un reportage. Celles-ci font leur réapparition pour cette Ronde des sorcières 2019.

Les sorcières furent bienveillantes avec le Vélo club Templeuve, Cappelle en Pévèle qui les célébrait. Elles déployèrent leurs maléfices tourbillonnants et mouillants la veille, nous laissant profiter d’un dimanche matin ensoleillé dans une campagne verdoyante.

Un parcours d’autant plus roulant en l’absence de vent, nous conduisit (pour le 90 km) de la Pévèle vers le Parc Naturel Régional Scarpe Escaut, traversant forêts de Saint Amand et de Marchiennes. Mons en Pévèle constituait le seul dénivelé du jour.

La trace GPS du 90 km que vous pouvez retrouver sur Openrunner.

Trois autres distances de 20, 40 et 60 km étaient également proposées, que vous pourrez retrouver en suivant les marques TC vertes au départ de la salle polyvalente de Templeuve. Attention pas de marquage au sol en forêt de Marchiennes pour le 60 km.

Participation : 386 cyclistes et 70 marcheurs. Merci et bravo aux neuf membres du club qui ont réussi (avec l’aide de leurs épouses) à organiser ce brevet multi activités et multi distances.

Pour ce qui est des photos, j’ai, j’en bats ma coulpe, sombré dans le « Perseverare Diabolicum », renouvelant mes tentatives de prises de vues en vitesse lente. Je ne suis toujours pas au point, au sens propre comme au figuré, et il y eut donc de la perte en ligne. D’autant qu’aux pertes directes vinrent s’ajouter les dommages collatéraux résultant de l’oubli de changement de réglage. Désolé de ne pouvoir rendre leur salut en photos à certains d’entre vous. Promis, je m’entraîne hors brevet avant de renouer avec ce mode de prise de vue.

Cette matinée ensoleillée entre deux périodes de temps maussade a de quoi rendre joyeux les organisateurs.

On scrute néanmoins avec attention l’horizon dans l’attente des participants.

Et nous voici 60 kilomètres plus loin au ravitaillement en forêt de Marchiennes.

Où arrive un groupe du VC Roubaix.

Séance photos pour ces deux participantes au 90 km…

… avec leurs accompagnateurs du jour.

C’est reparti pour les cyclos d’Anstaing.

Alors qu’arrive un groupe de jeunes cyclistes. A leur maillot, j’en déduit que c’est un groupe du Collège Saint Adrien de Villeneuve d’Ascq qui s’entraîne en vue du Trophée de France des jeunes cyclistes qui aura lieu du 04 au 07 juillet prochain.

Une petite route bucolique et bien exposée, tout incite à une halte.

Un de mes essais de prise de vue en vitesse lente.

Deux renards des sables.

On observera que ce renard est doté de deux queues. L’une à l’arrière du casque et l’autre en bas du dos.

Alors que cet autre n’en dispose que d’une. Ce correspond-t-il à une différence de statut au sein du club? Le Président des Renards des sables nous apportera peut-être une réponse.

Mons en Pévèle, seule bosse du circuit, est passée.

Une erreur de parcours, donne droit à une seconde photo.

Pour être informé des prochaines publications, abonnez-vous. Bouton en bas de colonne de droite, page Accueil.

Balade du printemps – Haubourdin 2019 (2/2)

La ramure des peupliers donne la mesure du vent qui soufflait ce dimanche matin.

Suite de cette balade du printemps, en photos.

Nouvel essai au 1/125ème plus concluant (si vous ne voyez pas de quoi je veux parler, retour à la 1ère partie).

Balade du printemps – Haubourdin 2019 (1/2)

C’est une randonnée dans les Weppes, que nous proposait le Club des Randonneurs Haubourdinois pour cette balade du printemps.

Parcours roulant dans les Weppes, sous le soleil mais dans le vent. Contraire au départ, c’était un bon entraînement pour le Lille Hardelot de la semaine prochaine.

Le balisage vertical était bien positionné mais demandait parfois une foi inébranlable dans le principe « pas de flèche = tout droit ». Un petit rappel sur les longues portions droites serait de nature à chasser toute inquiétude. Mais pas d’erreur de parcours en ce qui me concerne.

Vous trouverez la trace GPS du 85 km sur OpenRunner.

Côté photos la lumière était idéale, mais tous ceux que j’ai photographiés ne se retrouveront pas. Voulant faire des images procurant davantage l’impression de vitesse, j’ai tenté des prises de vue avec une vitesse lente, ce qui, quand c’est bien fait, donne un sujet net et un fond flou. Cela demande de la pratique et comble du comble, j’ai oublié de changer mes réglages avant de procéder à des prises de vues de face qui elles nécessitent une vitesse rapide d’obturation.

Les inscriptions ont démarré.

Quatre parcours étaient au programme.

Cathy et Philippe du VC Roubaix.

Pas d’arrêt photo avant le premier ravitaillement, du soleil mais souvent dans le dos, contre-jour assuré donc.

Je passe de l’autre côté de l’objectif, vous me verrez donc sur le site du CRH.

Nous retrouvons le petit groupe photographié au ravitaillement, en mouvement cette fois.

Première victime de mes tentatives de « filé ». 1/60ème était trop ambitieux sous cet angle.

Nouvel essai au 1/125ème, un peu plus concluant.

Mais j’oublie de changer mes réglages pour une série de prise de vues de face. C’est le flou… qui devient artistique avec un effet aquarelle. Désolé pour les frustrations subséquentes.

La suite demain soir sans doute. Comme promis.

Pour être informés des prochaines publications, abonnez-vous (bouton en bas de la colonne de droite, page Accueil.