Ronde verte de la Pévèle – Bersée 2019 (1/3)

La Ronde Verte de la Pévèle se colorait de teintes cuivrées au lever du soleil.

Il valait mieux ne pas partir trop tôt cette année. Les dernières averses n’arrosèrent que les plus matinaux et un ou des malfaisants crurent bon de retirer des panneaux à une intersection après que les organisateurs ont opéré le matin même une dernière vérification.

Conséquence, avant que ceux-ci ne soient informés et mettent bon ordre, un nombre conséquent de participants se retrouva à errer à la recherche du parcours. Une lecture attentive de la carte fournie par les organisateurs aurait du permettre de s’y retrouver mais las, l’habitude de brevets balisés, le recours au GPS, majorés d’un effet de groupe qui fait que l’on est tenté de suivre ceux qui ont l’air de connaître ont sans doute contribué à un éparpillement généralisé.

En ce qui me concerne, l’option choisie me conduisit de façon relativement directe au ravitaillement évitant ainsi la traversée de la forêt de Phalempin. J’avoue que l’état du terrain sur le terril de Thumeries me laissa envisager ce que dut être celui de la forêt et mes regrets furent modérés. Car si de façon générale les chemins empruntés ne furent pas trop détrempés, le sol en sous bois était particulièrement gras.

Je parcourus la seconde partie de l’itinéraire sans difficultés, profitant de ma méprise et des éclaircies pour prendre des photos.

Les voici donc en trois parties : la première concerne le départ et la montée imprévue vers Mons en Pévèle. La seconde consacré à la traversée du terril de Thumeries. La dernière montrera la descente et un passage un peu mouillé.

En dehors du problème signalé le balisage était de qualité ainsi que l’organisation comme les organisateurs nous y ont habitués.

Brevet plaisant sans difficultés et 100% campagne.

Monument aux morts et clocher de l’église sont encore éclairés à mon arrivée. Explications sur le parcours. La fabrication des sandwichs a déjà bien débuté. Encore un peu tôt pour les cyclos, il fait encore bien sombre dehors. Les marcheurs commencent par contre à arriver. Annonces de prochaines sorties cyclistes ou marche. Les tables se couvrent progressivement de prospectus. Il y a un intrus sur cette photo, saurez-vous le trouver? Ronde verte en matière de gestion des déchets également. La suite montrera que ce n’est pas la pluie qui sèmera le trouble dans le balisage. Des représentants de Oignies. Leur brevet a lieu le 24 mars. Toutes les infos sur Cycloshdf.fr Pour les Renards des sables, la date est plus proche, le 17 février. Il commence à faire suffisamment clair pour envisager de partir. Courte halte photographique… … pour fixer le lever du soleil. La caravane des Renards passe et je n’aboie pas. Il se fourvoieront comme bien d’autres, car c’est à cette intersection que des panneaux ont été subtilisés. Dans la montée vers Mons en Pévèle que nous n’aurions pas du emprunter. Deuxième groupe de renards. Les nuages n’ont pas encore complètement disparu. Qui laisse donc traîner sac et vélo dans le champ de l’objectif? Le vert est bien au rendez-vous. Le soleil est masqué par un nuage, les couleurs ne sont plus les mêmes.

La suite demain soir sans doute.

La voici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s