Catégories
Brevet Cyclotourisme

Randonnée souvenir Jacques Lohier – Phalempin 2011

Effets de brume en approchant de Bersée.

Le temps estival de la randonnée d’Halluin, il y a deux semaines, paraissait bien loin ce dimanche.

Si à sept heures le thermomètre en ville affichait un peu plus de trois degrés, les pâtures givrées, sitôt quitté Templemars, attestaient d’une température proche du zéro en campagne.

J’avais hésité à mettre mes gants d’hiver, mais bien m’en a pris car ils étaient tout juste suffisants avant que le soleil ait pris un peu de hauteur. Je n’ai quitté bonnet et tour de cou qu’à mi-route.

L’Etoile Cyclo Club Phalempin proposait quatre parcours « route » et trois VTT (j’en suis moins sûr). Cet effort aura été récompensé car ce sont plus de 1100 cyclos (dont 500 VTTistes) qui ont participé à ce brevet.

Le 95 km rejoignait, comme en 2009, Mortagne du Nord mais avec un parcours en partie modifié.

L’itinéraire est le suivant : Phalempin, Leu pindu, Drumez, Mons-en-Pévèle, Bersée, Wattines, La Cocquerie, Ouvignies, Bois de Bercu, Mouchin, Bas Préau, Howarderies, Rongy, Bléharies, Maulde, Mortagne, Château l’Abbaye, Nivelle, Lecelles, Saméon, Aix-les-Orchies, Nomain, Auchy-les-Orchies, La Broderie, Moncheaux, Thumeries (D8), Wahagnies, Phalempin.

Le départ est situé au complexe sportif Jacques Hermant, le balisage est constitué des lettres JL peintes en blanc.

La brume se dissipera rapidement.

 


Deuxième ravitaillement, le gros de la troupe est passé mais la table est encore bien approvisionnée.
Catégories
Brevet Cyclotourisme

Randonnée de la Saint-Michel

 

sdc10610-allege.1254253168.jpg

Paysage dans le brouillard peu après Warneton. J’ai laissé passer, ayant du mal à me réchauffer, une prise de vue au dessus de la Lys digne du Soleil Rouge (vieux western avec Charles Bronson et Toshiro Mifune)

Délicates périodes que les demi-saisons pour le cycliste soucieux de son confort. On part au petit matin alors qu’il fait frisquet, voire franchement froid, et l’on terminera la balade avec une température annoncée de 20°C. A partir trop couvert, on se retrouve soit à suer à grosses gouttes à l’arrivée, soit à ne savoir ou caser un blouson devenu encombrant. A choisir une tenue plus légère on s’expose à grelotter avant que le soleil ne remplisse son office calorifique.

C’était le cas ce dimanche où, après une nuit sans nuage, la fraîcheur matinale était encore accentuée par une brume, dense par endroits. J’avais pris la deuxième option et c’est avec délices que je retrouvai un peu de chaleur au point de départ du brevet.

L’autre choix de ce jour était celui de la randonnée :entre Monts et Moulins, dans une version renouvelée, et la randonnée de la Saint-Michel au départ de Quesnoy sur Deûle, encore inédite pour moi, que choisir ?

Ayant connu Monts Moulins sous un épais brouillard au départ et craignant de renouveler l’expérience ainsi qu’une contrainte de retour pas trop tardif m’ont fait choisir le second brevet.

Je n’ai pas été déçu de ce choix car le parcours change des itinéraires dans les Monts des Flandres, traditionnels au départ de cette partie de la Métropole Lilloise, et que le brouillard, comme je le craignais, était au rendez-vous.

C’est à l’est d’Ypres que le parcours, très roulant, nous entraîne dans des paysages champêtres légèrement vallonnés. Le balisage était, territoire belge oblige, vertical. Pas de carte qui permette de retracer précisément l’itinéraire.

Je vous indique néanmoins les grandes directions. A vous d’imaginer les liaisons.

Quesnoy-sur-Deûle, Deûlémont, Messines, Wijtschate, Hollebeke, Polygone, Zonnebeke, Sint-Juliaan, Passendale, Sliipskapelle, Dadizele, Geluwe, Zanvoorde, Warneton, Quesnoy-sur-Deûle.

 

Catégories
Brevet Cyclotourisme

Géant Lambert

dsc02884.1208809674.jpg
Départ, dans le brouillard

Parcours très agréable, pour ce brevet organisé par le cyclo club de Lambersart, que la boucle de 90 km.

Je n’ai pas pu, faute de temps, faire la boucle de 120 km, qui ajoute le Mont des Cats au Mont Noir. Ceci étant, je me suis perdu (Cf. commentaires plus loin) et j’ai emprunté une partie de la boucle de 120 km. Mais promis, je la ferai en totalité un prochain dimanche.

4 itinéraires sont proposés (30 km, 70 km, 90 km, 120 km), je ne décris que les deux plus longs.

90 km

Lambersart, Verlinghem N 354, Lompret, Funquereau, Frelinghien, Le Touquet, Le Bizet, Clef de Hollande, Romarin, Pont d’Achelles N 933, Le Mont de Lille, Eckelstraete, Le Mont Noir (1), St Jans Cappel, Haute Porte (2), Steen-je, Pont Wameau D 38, Rossignol D 277, Croix du Bac, Bac St Maur, Le Maisnil, Radinghem, Ennetières-en -Weppes (Mont Pindo), Premesques, Pérenchies, Lompret, Lambersart.

La boucle de 120 km suit le même itinéraire que le 90 km jusque (1) puis bifurque vers Berthen D 10, Mont de Boeschepe, Godswaersvelde, La queue de vache, Eecke, Zand Berg, le Coq de Paille et le rejoint de nouveau au (2).

Le balisage (jaune) est matérialisé par les lettres JL, avec une flêche au milieu. Départ rue Le Nôtre, devant le Castel Saint Gérard (salle municipale).

dsc02898.1208982683.jpg

Retour en plaine après le Mont Noir

Sur la partie belge du parcours, entre Frelinghien et Romarin, il n’y a pas de balisage au sol (balisage aérien le jour du brevet). Mais sur une grande partie (je n’y ai pas fait attention tout de suite) et de façon certaine à partir de Ploegsteert, on peut suivre un balisage U jaune. Un peu avant de revenir en France, il faut le quitter et prendre à gauche (On voit très nettement à cet endroit un grand panneau indiquant la frontière).

Le balisage n’est pas toujours de cette année et il faut parfois être attentif. Notamment sur le 9O km, un peu après la séparation avec le 120 (intersection avec la D 10) il faut prendre à gauche (mais pas la D 10) et éviter de continuer tout droit jusque Meteren.