Lille Hardelot 2017 (Licques – Hardelot)

Enfin la mer, terme de notre voyage. Mais il aura fallu grimper encore quelques côtes depuis Licques avant d’aller tremper les pieds dans l’eau.

Les deux principales difficultés de cette fin de parcours vallonnée étaient le Ventu d’Alembon et la côte menant à La Capelle Lès Boulogne, lieu du dernier ravitaillement.

C’est là où certains regrettent d’avoir laissé des forces dans un départ trop rapide ou de ne pas avoir fait d’assez longues distances en préparation.

Fin de parcours agréable quant aux paysages, toujours bien éclairés avec des nuages bien formés donnant de la perspective.

Les montées demandent un effort aussi au photographe et les arrêts se font moins fréquents. Deux tronçons en un donc pour conclure ce reportage.

  Au bout de la descente, démarre l’ascension du Ventu d’Alembon.Prise en roulant, la photo est floue. On devine dans le tiers supérieur la route qui part en diagonale sur le versant opposé. Incroyable, pas de cycliste devant… … cela ne dure pas. De jeunes participants bien encadrés.  A La Cappelle les ravitailleurs ne chôment pas non plus. L’ASPTT Boulogne sur mer était doublement participant : côté organisation et délégation cycliste. On sent la fatigue dans certaines trajectoires. Les oriflammes annoncent l’arrivée. Dernier virage. C’est tout bon. Mais patience avant de voir la mer… … dernière file d’attente avant de recevoir un petit pain et de l’eau ou un demi.

Pour revoir l’édition 2016, moins favorable côté météo. CLIC

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s