Catégories
Cyclotourisme

A glagla sur mon vélo

-5°C dans la cour. Il ne sera pas dit que quelques degrés en dessous de zéro suffiront à me faire renoncer à une sortie vélo. Le sel largement répandu et quelques rayons de soleil auront eu raison de la neige qui vendredi soir paralysait la circulation. Les routes sont dégagées et sèches pour la plupart. J’espère que champs et chemins auront gardé leur décoration hivernale.

Téméraire mais pragmatique, d’autant que de nouvelles chutes de neige sont annoncées, je prends le parti de ne pas trop m’éloigner et choisit d’aller vadrouiller vers le lac du Héron.

Le démarrage est un peu dur, surtout pour les mains, malgré une paire de gants d’hiver doublée d’une de soie. Ce seront en fait les deux trajets urbains de liaison qui seront les plus réfrigérants, car avec la vitesse la sensation de froid est plus intense. Sur les chemins, la vitesse est plus réduite et les cahots contribuent sans doute à améliorer la circulation sanguine.

A ce régime, deux petites heures suffiront à mon bonheur.

Quelques photos du lac du Héron qui avait ce jour des airs de banquise.

Catégories
Cyclotourisme VTT

En vélo sur la neige

Météo France l’avait annoncé, neige le matin, éclaircies l’après-midi. Confiant dans ces prévisions c’est sans regret et même plutôt avec un certain plaisir que je regardais tomber les flocons ce matin, promesse de paysages enneigés.

De fait, les éclaircies étaient au rendez-vous et les paysages enneigés également.

Sortie courte mais vivifiante qui nécessitait d’adapter sa conduite à la variété des terrains rencontrés. Routes déneigées, mais proches parfois de l’inondation, où le risque était plutôt de se faire arroser par des automobilistes indélicats dont la vitesse autorisée semble être le seul élément de régulation de leur allure.

Arrivé sur les berges du lac du Héron, la neige était tassée et le sol bosselé par les pas des promeneurs. J’appréciai la suspension de la fourche avant, la sensation étant proche de celle procurée par les routes pavées, dont j’empruntai également un tronçon.

Enfin sur les chemins moins fréquentés, la conduite mode rallye s’imposait, braquage et contre-braquage s’avérant indispensables au maintien de l’équilibre sur une neige encore poudreuse.

C’était bien sûr une sortie mixte cyclo-photo. En voici quelques unes.

panorama_11101-02-web.1261342451.jpg

Le lac du héron a des allures de banquise

panorama_11111-12-web.1261342600.jpg

Un buisson fait avantageusement office d’arceau

sdc11109-web.1261343834.jpg

L’église de Forest sur Marque

panorama_11116-17web.1261342873.jpg

Sur les pavés la neige, pour la plage il faudra encore patienter

panorama_11130-31-web.1261342969.jpg

Non, non ce n’est pas un trucage.

Saurez vous expliquer ce phénomène ?

1)  On change de commune.

2) La frontière entre les deux zones suit un parallèle.

3) Le propriétaire du champ de gauche l’a dénéigé.

4) L’herbe est haute et masque la neige.

panorama_11135-36-web.1261343585.jpg

Un perchoir qui n’est pas sans rappeler « Les oiseaux »