Circuit de l’épiphanie 2013 – Flines les raches

La neige vint mais avec parcimonie.

J’espérais pour ce dimanche, des paysages enneigés. Las, il ne restait rien des précipitations de la veille et la couverture nuageuse enveloppait la campagne d’une dominante grise.

Cette morosité météorologique n’entamait manifestement pas le moral des participants, randonneurs et cyclistes, venus nombreux pour ce circuit de l’Epiphanie proposé par l’AL Cyclo. L’ambiance était joyeuse autour des tables d’accueil où étaient servis café, chocolat et galette des rois.

Départ avec un équipement grand froid presque complet, un vent frais accroissant l’impression de fraicheur. Je ne regrette pas le coupe vent pris par précaution et les gants de ski.

Quatre distances de 15 à 55 kilomètres étaient proposées et je n’étais pas certain de suivre la plus longue. Arrivé à l’embranchement entre le 35 et le 55, j’optai finalement pour le second. Je ne le regrettai pas car la partie la plus amusante, de mon point de vue, se trouvait sur cette portion du circuit, avec la traversée du terril de Rieulay que je négociai avec prudence, surtout dans les descentes.

Le reste du circuit est plutôt plat et les organisateurs en avaient modifié le tracé afin d’éviter des passages trop boueux. De ce fait, les portions sur route étaient plus longues que ce que l’on aurait pu attendre d’un circuit VTT. Néanmoins, les passages en chemin offraient à certains endroits de belles ornières, notamment dans la partie terminale qui faisait enchaîner, sans tronçon roulant intermédiaire, une succession de passages riches en gadoue.

Un circuit plaisant qui donne un avant goût de celui préparé par les Renards des Sables pour leur randonnée du 17 février prochain.

Café, chocolat chaud et galettes des rois accueillent randonneurs pédestres et cyclistes.

Les premiers sandwichs sont déjà prêts

Il faut dire qu’une équipe de bénévoles enjouées mais efficaces est déjà à pied d’œuvre.

Après quelques chemins agricoles boueux ou pavés, on se prépare à suivre un chemin de halage

Vu du terril de Rieulay

Passage technique sur le chemin du retour. La photo prise de loin ne rend pas bien compte de la pente et du dénivelé.

Comme d’autres et ma chute encore à l’esprit je le franchirai prudemment à pied.

Mais même ainsi ce n’était pas facile.

Ravitaillement bienvenu alors que démarre une averse de neige.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s