Catégories
Brevet VTT

Randonnée de la Sainte-Catherine – Grenay 2021 (1/2)

Format XXL en matière de paysages pour ce brevet de la Sainte-Catherine proposé par le club de Grenay

Sûr que ce brevet aurait eu encore plus de charme si la météo avait été de la partie. Quelques fugaces éclaircies nous donnèrent un trop bref aperçu de ce que rendent ces paysages sous le soleil.

Les terrils de Loos en Gohelle constituent d’admirables belvédères et celui bordant Grenay n’est pas en reste.

Certes, il fallait peiner sur un terrain pentu, collant par endroits, glissant à d’autres pour profiter de la vue, mais cela en valait la peine.

Ambiances variées sur les terrils avec des monotraces, des cheminements plus ouverts, des parties planes, d’autres plus accidentées, portions en dévers.

Vous l’aurez compris, un brevet que j’ai vraiment apprécié et que je recommande chaudement.

Je ne regrette pas le choix du parcours le plus long de 46 km qui nous emmenait vers Albain-Saint-Nazaire avec une progression sur chemins et en forêt.

Je ne regrette pas non plus de ne pas avoir cédé à la tentation d’un retour plus rapide au 42ème kilomètre. La boucle finale sur l’autre partie du terril fournit une belle perspective sur les terrils jumeaux de Loos en Gohelle.

Bonne organisation avec respect strict des consignes sanitaires, balisage bien conçu, ravitaillement abondant et collation à l’arrivée.

La suite en images.

Fresque colorée et chaleureuse à l’intérieur de la salle qui contrastait avec la grisaille suintant l’humidité qui prévalait dehors en ce tout début de matinée.
On pouvait télécharger les traces GPS avant le départ, vous pouvez d’ailleurs toujours le faire en scannant les QR Codes de cette photo.
Mais la visualisation sur une bonne vieille carte était également possible.
Café d’accueil.
La trace disponible sur Openrunner.
Il y avait du rouge c’est sûr.
Pas vraiment le temps de s’échauffer et déjà une courte descente qui donne des émotions à certains.
Direction les terrils jumeaux de Loos en Gohelle. On distingue la pointe du second dans les nuages.
On commence à prendre de la hauteur.
Balisage bien présent et visible
Un des tronçons en monotrace.
La tour de refroidissement du « 19 » (66 mètres de hauteur) et le chevalement du puits 11.
Je ne pense pas qu’il participait au brevet, vu sa trajectoire, mais la photo est réussie.
L’ascension se poursuit et se révèle rude par moments.
Coup d’oeil sur le paysage entre deux passages de cyclistes.
La partie terminale est franchement raide et sélective.
OUF! a inscrit le traceur facétieux.
Couleurs et brume automnales.
Bravo !!
Un peu plus bas…
Petit tour sur la partie plane avant la descente.
La descente vue d’en face.
La montée vue du début de la descente.
Le début de la descente.
La fin de la descente.

Fin des photos du terril. La suite ICI.

Pour être informé des prochaines publications, abonnez-vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s