Catégories
Brevet VTT

L’automnale – Steenwerck 2021

L’automnale, organisée par la Roue Libre de Steenwerck, nous emmenait autour de Bailleul dans un parcours champêtre et en ce dimanche, ensoleillé.

C’est pratiquement avant de me coucher que je décidai samedi soir de participer à cette Automnale. Privé de voiture, je m’étais résolu à randonner à partir de mon domicile et donc sur des itinéraires archi connus.

Mais c’était négliger le train. Un TER m’amenait à Steenwerck à 8h36. Le brevet ne démarrant qu’à 8 heures, mon heure d’arrivée ne serait pas trop tardive et de fait je ne fus pas le dernier à m’inscrire. Quant au retour, j’avais un itinéraire dans mon GPS.

Un lever plus matinal, pour avoir le temps de me préparer, me permit d’être dans les délais.

Je n’ai qu’à me féliciter de cette décision car cette randonnée champêtre offrait de beaux points de vue sur les Monts des Flandres.

Le parcours ne présentait pas de difficultés si ce n’est celles générées par la boue, nettement plus présente que la semaine dernière. Il fallut plus d’une fois mettre pied à terre et procéder à un nettoyage grossier pour ôter des mottes ralentisseuses.

Encore un brevet réussi malgré les contraintes sanitaires. Merci aux organisateurs. La fréquentation était au rendez-vous. Selon l’un des bénévoles préposés au service de la soupe à l’oignon (avec fromage et biscotte), le nombre de participants fut de l’ordre de cinq cents.

Pour ce qui est des photos, arrivé tardivement, je ne saisirai pas les lève-tôt.

La trace du 42 km que vous pouvez trouver sur Openrunner en cliquant sur l’image.
Contrôle du Passe sanitaire à l’entrée.
Le précieux sésame fourni…
Pose d’un bracelet, avant d’aller s’inscrire.
Pour le 25 km, c’est ici. Pas de ravito prévu mais des pâtes de fruits au départ (ce n’est pas le parfum).
Pour le 42 km c’est là, avec un ravito. On pouvait même s’offrir en variante un 48 km en empruntant la fin du parcours de 25 km. Compte tenu de mes perspectives de retour à vélo, je m’en tiendrai au 42.
Accueil café.
Parcours avec fléchage au sol et balisage vertical, certaines communes des Monts de Flandres exigeant cette modalité.
Dernière formalité avant le départ.
Je choisirai ce chemin ombragé pour éviter les contre-jours et aussi … pour son terrain boueux.
Le pire en fait était avant et il était difficile de ne pas mettre pied à terre. La perspective de la photo a été un puissant stimulant pour certains, les incitant à enfourcher de nouveau leur monture.
Descente en pente douce.
Cette fois, ça monte.
Contournement de Bailleul…
… et large vue sur la Flandre.
L’église de Saint Jans Capelle dans l’axe de l’antenne du Mont des Cats.
L’église de Saint Jans Capelle, vue du ravitaillement.
Retrouvailles avec la menthe à l’eau et la grenadine.
Tri sélectif.
Soupe à l’oignon, boisson et sandwich, je peux envisager le retour vers Lille à vélo sans crainte.
Une ambiance qui, espérons le, redeviendra habituelle dans nos brevets.
Pour le retour, j’emprunterai le tracé d’un précédent itinéraire me menant d’Herzelle à Lille, jusque la Lys, que je suivrai pour enchainer avec les berges de la Deûle, puis de la Marque.
Sur le chemin du retour, ce ne sont pas des cailloux mais des pommes de terre. J’ose espérer qu’elles sont tombées durant le transport et qu’elles ne sont pas, à dessein, utilisées comme remblai.

Pour être informé des prochaines publications, abonnez-vous.

2 réponses sur « L’automnale – Steenwerck 2021 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s