Catégories
Cyclotourisme Pensées cursives

Le samedi, c’est bien aussi

panorama-4618-21-allege.1234907826.jpg

Près de Dranouter

Le vélo c’est le dimanche ! Il en va, en ce qui me concerne tout au moins, de  la pratique cycliste comme d’autres activités qui se déroulent de façon coutumière certains jours de la semaine. Ainsi les courses le samedi, les nécessaires en premier, puis les superflues, que l’on ne peut faire encore, fort heureusement, le dimanche. Les marchés dérogent bien sûr à cette règle, mais la division du travail ménager m’a conduit à me spécialiser dans la grande surface.  A croiser régulièrement les mêmes visages aux mêmes heures, je m’aperçois, piètre consolation, que je ne suis pas le seul. Les brevets, qui sont organisés le dimanche, contribuent également à cette habitude.

En dehors des périodes de vacances, le vélo est donc plutôt affaire dominicale.

Jusqu’à ce samedi où, coup de folie, j’ai changé mes habitudes. Il faut dire que de solides raisons me poussaient à transgresser le rituel de fin de semaine : pas de brevet à proximité ce dimanche matin, des prévisions météorologiques idéales le samedi et maussades le dimanche. En l’absence de fièvre consumériste et l’intendance étant assurée, je décidai donc d’une sortie l’après-midi.

Bien m’en a pris, car  Méteo-France avait vu juste et l’ensoleillement du samedi n’avait d’égal que la couverture nuageuse du dimanche.

Rouler l’après-midi, en hiver, par beau temps, c’est tout autre chose que le matin. Pas d’onglet qui vous prend les doigts avant même d’avoir eu le temps de s’échauffer. L’attente du feu vert aux carrefours ensoleillés devient un plaisir. Nul besoin de mouliner comme un malade pour faire monter la température interne. Et puis les autres étant en train de faire leurs courses, les routes sont tout aussi peu fréquentées que le dimanche.

Les jours s’allongeant par ailleurs, j’ai pu rouler jusqu’à 18h00 sans devoir recourir à l’éclairage et sans culpabiliser de ne pas porter l’inévitable gilet jaune.

De belles lumières sur les Monts de Flandre et la plaine alentour ont parachevé mon contentement.

Ah oui vraiment, le samedi c’est bien aussi !

panorama-4658-602-allege.1234908272.jpg

Près du Mont Kemmel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s