Raid Paris-Roubaix VTT 2019 (1/5)

Belle édition pour ce Wallers-Roubaix VTT avec un nouveau parcours riche en secteurs pavés. Seul le vent aura contrarié les participants.

Succès mérité pour le VC Roubaix avec cette édition 2019. 1725 participants s’étaient donné rendez-vous, dont 400 au départ de Roubaix pour une « petite » boucle de 60 kilomètres.

Pour les autres, 125 kilomètres au départ de Wallers avec au menu 36 secteurs pavés, sur un parcours totalement renouvelé. Voies vertes, traversées de terrils apportaient une note de diversité à ce parcours secouant.

La pluie nous fut épargnée mais, comme souvent, la contrepartie en fut un vent soutenu, contraire sur pratiquement les deux tiers du parcours. La dernière petite côte, à l’entrée de Roubaix, procura un dénivelé ressenti, bien supérieur à celui calculé.

Les ravitaillements, bien répartis et bien organisés, étaient abondants et variés.

Labellisé, Verte tout terrain par la FFCT, ce raid était soumis à un cahier des charges en matière de respect de l’environnement et notamment s’agissant du fléchage. Vertical en campagne et au sol sur route, le balisage conduit chacun à bon port sans errement.

La suite en images.

4h45, le Boulevard Motte qui conduit au Vélodrome est quasi désert. Quelques gouttes tombent, laissant redouter une randonnée humide. Météo France se trompe parfois.

Ma Gopro qui à cette heure veut bien encore fonctionner correctement produit, la pluie aidant, de beaux effets de lumière alors que j’arrive au Vélodrome.

Bus et remorques sont là, les bénévoles du VC Roubaix, également.

Les participants arrivent.

Les remorques se remplissent.

Attention à ne pas tomber lors du chargement des derniers vélos.

Petit saut spacio-temporel. Nous sommes arrivés sur le site de départ, sous un ciel qui demeure menaçant et dans la fraicheur.

A l’intérieur du local d’accueil, l’ambiance est nettement plus chaleureuse.

Accueil des inscrits.

On peut déposer un bagage et le retrouver… à Roubaix bien sûr.

Stand café.

Consignes, indications sur le parcours et le balisage. Tout y est!

Certains rongent leur frein (c’est une image bien sûr) en attendant l’heure de départ.

Philippe est arrivé par le premier bus…

… ainsi que Freddy avec pour mission de vérifier que toutes les flèches sont bien encore présentes.

Patrick qui gère le point de départ, téléphone en main.

Le vélo du 1er inscrit et derrière, le second avec son pilote lui.

Mais voici le 1er inscrit.

Derniers ajustements.

Petit grain bien mouillant. Mieux vaut attendre.

Les premiers partants, sans attendre l’heure officielle.

Le départ officiel s’organise…

Sous le regard des journalistes de la chaîne Weo, venus faire un reportage sur l’évènement.

Une dernière photo pour tromper l’attente.

Dérogation pour cette vététiste… photographe.

C’est parti!

Avec un petit tour de site avant de rejoindre le circuit.

Eclaircie en vue.

Les Renards des sables, prennent le temps d’une photo. Nous traverserons leur territoire.

A mon tour de partir.

Première halte à la fin du premier secteur pavé. C’est humide.

Passage de renard.

Fin du second secteur pavé. On devine au loin le chevalement de Wallers Arenberg.

A suivre, avec un tronçon plus ensoleillé.

La suite est LA

Pour être informés des nouvelles parutions abonnez-vous, en cliquant sur le bouton en bas de la colonne de droite (Page d’accueil).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s