Défense et illustration des brevets et des bénévoles qui les organisent

dsc06372-allege.1249681808.jpg

L’illustration n’illustre rien, mais j’aime bien !!!

Ce dimanche était un jour sans brevet ou presque. Si l’on excepte la semaine fédérale, l’agenda de Cyclos59 ne comportait que deux brevets et relativement loin de Lille. La distance ne permettait pas de rejoindre le départ en vélo, ce qui est la règle que j’essaie de suivre.

Cette période de relative disette permet d’apprécier la chance que nous avons de pouvoir bénéficier autour la Métropole Lilloise d’un foisonnement de brevets. J’ai donc été fort marri d’apprendre sur le site de Laurent Tignon que les Audax Leersois renonçaient à l’organisation de leurs brevets et que cette décision n’était pas étrangère aux vives critiques adressées à propos d’un approvisionnement insuffisant lors du brevet organisé ce printemps.

Doublement dommage si la cause est bien celle-là. Etant moi-même bénévole dans des associations, je peux comprendre que la critique soit malvenue. Entre signaler un dysfonctionnement afin d’éviter qu’il se reproduise et tirer sur l’ambulance, il y a une limite à ne pas franchir. Organiser un brevet est un boulot important et la somme demandée en contrepartie est dérisoire si l’on prend en compte les différents ravitaillements. Adopter une attitude consumériste dans ce contexte me paraît déplacé.

dsc05762-allege.1249682077.jpg

Une autre idée du sport, comme c’est écrit

Défense et illustration

A défaut de brevet, je décide donc de tester l’un des parcours proposés par le Conseil Général du Nord « Bassin sur plateau, bassin sur plaine » qui fait découvrir l’ancien bassin minier autour d’Aniche. Je choisis un itinéraire bis pour rejoindre le circuit. Si le début du parcours ne pose pas de problème, car c’est un itinéraire souvent emprunté, il me faut après Capelle en Pévèle regarder fréquemment la carte pour suivre le chemin prévu et parfois avec quelques erreurs de navigation.

Une fois rejoint le circuit, je ne retrouve pas les panneaux annoncés (j’en profite pour signaler que ces circuits sont très inégalement balisés. Certains déjà évoqués dans ce blog sont parfaitement signalés alors que sur d’autres aucun panneau n’est visible). Le topo est assez approximatif. Heureusement que j’avais pris la précaution d’agrandir la carte qui se révèle à l’usage le moyen le plus fiable de suivre l’itinéraire.

Les brevets c’est quand même confortable. A suivre le balisage, on évite les arrêts à répétition et l’on peut profiter du paysage. Avec les ravitaillements, c’est la vie de château !

Pour ce qui est du parcours lui-même, il est pour ce que j’en ai vu plutôt sympathique et fait traverser des sites peu habituels autour de Lille.

Un départ trop tardif et une crevaison à Lewarde m’ont faire prendre le chemin du retour par une voie directe, mais j’essaierai de nouveau.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s