Rallye du Vert bois – Marquette 2018

Beau temps et routes tranquilles, de quoi faire une belle randonnée.

Dimanche faste pour les cyclistes de Lille et environs puisque trois brevets étaient organisés au départ de Marquette, Lille et Baisieux.

Un déjeuner à Bailleul m’orientait plutôt vers l’ouest. Le parcours du 90 kilomètres qui me permettait un enchaînement dont je vous fais grâce et la qualité des brevets organisés par l’Entente Cycliste Wambrechies Marquette, me firent opter pour le Rallye du Vert bois.

Le 90 km nous emmenait au Mont noir en passant par les Weppes et retour via Bailleul, Nieppe, Houplines et Frelinghien.

Pas de gros dénivelé si ce n’est le Mont noir et des routes plutôt champêtres.

Le balisage est constitué des deux lettres VB peintes en vert, bien visibles et bien positionnées. Départ salle rue Lalau, devant le domaine du Vert Bois.

Voici une trace GPS au départ de Wambrechies, la mienne s’arrêtant au Bizet, d’où je repartis pour Bailleul (finalement vous avez une droit à mon enchaînement).

Si l’ange démon qui trône dans le domaine du Vert Bois peut présenter un aspect effrayant… … le panneau positionné à l’entrée était de nature à rassurer. J’arrive tôt et l’affichage se termine… … de même que la pose de barrières. Mais la table des inscriptions est fin prête…… le café aussi… … de quoi se réjouir. Mes géraniums ne sont pas encore aussi fournis. Première halte ensoleillée pour saisir les départs matinaux. Une pimpante longère… … et une non moins pimpante chapelle dans les mêmes tons. Pas trop de monde sur les routes. Un peu avant Bailleul, un bon endroit pour les prises de vue. On voit les cyclistes venir de loin. Et un peu plus loin un virage qui permet des images plus dynamiques. Second, ravitaillement. J’ai raté le premier, je ne comprends pas comment. J’ai superposé ma trace GPS à celle des organisateurs. Recouvrement parfait. Du coup, je profiterai bien du second. Les cominois ne prennent pas le temps de s’arrêter. Retour en arrière par contre pour ce cycliste qui n’avait pas  vu le stand. Je m’arrête pour photographier ceux que je viens de laisser au ravitaillement avant qu’ils ne me rattrapent.

Brevet de la mémoire – Linselles 2018

Notre Dame de Lorette était au programme de ce Brevet de la mémoire au départ de Linselles. La photo a été prise à l’occasion d’une autre randonnée car le temps fut bien plus maussade durant cette matinée.

Rares sont les sorties au départ de Lille et environs qui nous entraînent vers les collines de l’Artois. Il ne fallait donc pas rater l’occasion avec ce brevet de la mémoire proposé par le club de Linselles.

Le circuit le plus long (133 kilomètres pour 125 annoncés) était bien sûr le plus intéressant pour les amateurs de dénivelé avec en point de mire Notre Dame de Lorette que nous franchîmes par la voie la plus facile, laissant la plus raide aux participants du brevet de Salomé qui frayait également dans ce secteur.

Le tracé plutôt roulant empruntait des routes secondaires avec de longues portions droites. Le vent, contraire sur la première moitié du circuit resta constant dans son intensité et dans sa direction, ce qui facilita le retour.

Bien signalé par un balisage au sol constitué de LC blancs, ce brevet était également bien ravitaillé.

Merci aux organisateurs qui proposaient par ailleurs 4 autres distances route, plus des circuits VTT.

Voici la trace GPS du circuit de 133 kilomètres que vous pouvez également retrouver sur Openrunner.

Consignes de sécurité toujours utiles à rappeler.Route, VTT, marche : un brevet complet. Il était question de la mémoire des combattants de 14-18 et plus particulièrement de ceux en rapport avec le cyclisme, tels Camille Fily et François Faber, coureurs du Tour de France et morts au combat.Les parcours VTT. De quoi désaltérer les participants à l’arrivée. Avant le départ c’est plutôt café… … ou banane. Tous à vélo ou presque, près de 450 participants, pour ce brevet. Le cimetière allemand de Verlinghem. Le terril de Mazingarbe en grande partie boisé. Ces fresques colorées le long du mur du cimetière de Grenay, méritaient une halte. Dans la montée vers Notre Dame de Lorette, le peloton de Comines me dépasse. Deux trois photos prises au vol. Ravitaillement en haut de la côte. Vent de dos et descente, ça roule tout seul ou presque. Autre lieu de mémoire  pour le second ravitaillement, Fromelles. David à droite et ses compagnons de route.

Lille Bray Dunes 2018 (2/2)

Le Mont des Récollets, que nous franchirons pas.

Seconde partie de ce Lille-Bray Dunes 2018. Le Mont Noir n’était pas très propice aux prises de vues pour des raisons tant d’exposition à cette heure de la matinée que de fréquentation, de nombreux cyclistes s’y croisant. Le Mont des Cats l’était davantage mais la technique ne fut pas au rendez-vous.

Peu de témoignages donc de cette partie animée du parcours. Cassel offrait de beaux points de vue sur la plaine mais il était tentant de profiter pleinement de la descente vers Bavinchove sans l’interrompre par des arrêts.

L’ascension du Mont Noir se fera à l’ombre.

D’un mont à l’autre il n’y a qu’un pas de géant des Flandres et nous voici dans la montée du Mont des Cats, avec (voir première partie) qu’un maigre reste de photos. Premier ravitaillement en haut du mont.

C’est parti vers le Mont Cassel. Le Mont Cassel se fait discret, mais il est bien là. On retrouve les cyclos d’Orchies, l’occasion de compléter la galerie de portraits. Pas trop de monde sur les routes.Cassel cache toujours bien son jeu, si on ne l’avait aperçu un peu avant, difficile d’imaginer qu’un belle montée nous attend. Esquelbecq, second ravitaillement. Je ne photographierai pas la façade losangée de l’église Saint Folquin, placée à contre jour. Mais je l’avais fait en 2016, moins ensoleillé. C’est peu après ce tronçon qu’un rapt de flèche compliquera le cheminement me faisant garder l’appareil photo en poche.

C’est l’arrivée.

Les cyclos d’Houplines sont arrivés. Le vélo que je n’ai pas gagné. 299 participants. Ce brevet mérite mieux en termes de fréquentation.

Lille Bray Dunes 2018 (1/2)

En route pour la mer en passant par les Monts de Flandres. Lille Bray Dunes est vraiment un brevet plaisant.

Ce dimanche était idéal pour aller à la mer. Par chance, le CTD CYCLO UFOLEP proposait de nous emmener à Bray Dunes. Il ne fallait pas être trop pressé car la route proposée n’était pas la plus directe. Elle était par contre panoramique Mont Noir, Mont des Cats et Mont Cassel devant être franchis, sans oublier le Ravensberg.

Le vent ne se sera pas montré trop méchant et la chaleur ne se fera sentir qu’en fin de matinée. Les conditions étaient donc parfaites pour rouler.

Le balisage vertical était bien visible et seule une flèche retirée à hauteur de Crochte conduira bon nombre d’entre nous à prendre un itinéraire bis pour rejoindre Bergues.

Côté photos, je n’aurais pas eu de chance alors que la lumière était au rendez-vous. Mon reflex tombera en panne alors que je m’apprêtais à photographier dans la montée du Mont des Cats. Mon compact était prêt à l’usage mais une rotation fortuite et passée inaperçue du bouton de sélection de programmes, fera que la très grande majorité des photos sera floue.

Il reste quand même quelques unes de convenables.

Un peu avant 7h00, certains sont déjà partis, les autres s’inscrivent. Préparation du café. Dégustation. Inscriptions de dernière minute. En attendant peut-être un coéquipier.

 

 

Partis avec le soleil dans le dos, inutile de tenter des prises de vues dans la montée du Ravensberg.  Je savais trouver  à la sortie de Bailleul un tronçon bien éclairé.Concentré dans le virage. Christine et Didier. Une partie des cyclos d’Orchies, Je ne parviendrai pas à tous les photographier mais j’aurais une seconde  chance un peu plus tard.

La suite mardi soir.

La voici.