Monts et moulins – Roubaix 2015

Monts et Moulins Roubaix 2015 74Encore un beau brevet vallonné et ensoleillé, personne ne s’en plaindra.

Si la journée fut belle, le petit matin frisquet était là pour nous rappeler que nous étions en automne et que bientôt il nous faudrait troquer cuissard contre collants, coupe vent léger contre blouson chaud.

Je ne regrettai pas mon choix de dernière minute d’un coupe vent à manches longues pour démarrer et les sur-chaussures eussent constitué un élément de confort appréciable.

Mais un café nous attendait au local du Vélo club de Roubaix pour nous réchauffer avant de nous engager à l’assaut des monts et moulins.

Faute d’être au bon endroit au bon moment, je négligerai un lever de soleil rougeoyant du plus effet.

Passé l’Escaut, quelques côtes nous permettront de monter en température et je me retrouverai, sans l’avoir vu venir, au pied du Mont Saint Aubert. Ce n’est qu’en apercevant le panneau indiquant la rue de la folie que je réaliserai ce qui nous attend. Finalement, cette première ascension ne sera pas trop difficile.

La deuxième côte significative sera le Mont de l’Enclus, mais là encore, la fin de saison aidant, son franchissement se fera sans peine et je m’autoriserai une halte photographique dans la montée.

Kluisbergen nous offrira une belle côte pavée, bientôt suivie d’une autre, courte mais traitre.

Alors que je m’attendais à devoir en découdre avec le Pateberg et Saint-Sauveur, qui figuraient au programme de ma dernière participation, il n’en sera rien et la suite du parcours sera relativement plane.

Seul le vent qui forcit en seconde partie de matinée viendra contrarier notre progression par endroits.

Beau brevet champêtre et vallonné (pour le 120 km en tout cas) que vous pourrez découvrir, si vous ne faisiez pas partie des 500 participants, en suivant les MM jaunes au départ du vélodrome.

Monts et Moulins Roubaix 2015 1Première halte photographique. Les clochers de Tournai se profilent au loin.Monts et Moulins Roubaix 2015 2J’en profite pour saisir quelques participants qui arrivent, même si les conditions d’éclairage ne sont pas optimales.Monts et Moulins Roubaix 2015 3 Monts et Moulins Roubaix 2015 5 Monts et Moulins Roubaix 2015 6 Monts et Moulins Roubaix 2015 7 Monts et Moulins Roubaix 2015 8 Monts et Moulins Roubaix 2015 9 Monts et Moulins Roubaix 2015 10 Monts et Moulins Roubaix 2015 11 Monts et Moulins Roubaix 2015 12Monts et Moulins Roubaix 2015 20Difficile de résister aux effets de brume, nouvelle halte donc et quelques photos de cyclistes en plus.

Monts et Moulins Roubaix 2015 13 Monts et Moulins Roubaix 2015 15Ma progression en yo-yo fera que vous les reverrez encore une fois.Monts et Moulins Roubaix 2015 16 Monts et Moulins Roubaix 2015 17 Monts et Moulins Roubaix 2015 18 Monts et Moulins Roubaix 2015 19 Monts et Moulins Roubaix 2015 21 Monts et Moulins Roubaix 2015 22Malgré le soleil, il fait encore frais.

Monts et Moulins Roubaix 2015 23 Monts et Moulins Roubaix 2015 24 Monts et Moulins Roubaix 2015 25 Monts et Moulins Roubaix 2015 26 Monts et Moulins Roubaix 2015 27Premier ravitaillement pour le 85 et 120 km. Le prochain dans 50 km.Monts et Moulins Roubaix 2015 28 Monts et Moulins Roubaix 2015 29Pas de publicité mensongère, le Vélo Club de Roubaix est réellement accueillant.Monts et Moulins Roubaix 2015 30 Monts et Moulins Roubaix 2015 31 Monts et Moulins Roubaix 2015 32Dans la montée du Mont de l’Enclus. Difficile d’éviter un léger contre-jour compte tenu de l’orientation, heureusement Photoshop permet de déboucher les ombres, à défaut d’un flash performant.Monts et Moulins Roubaix 2015 35 Monts et Moulins Roubaix 2015 37 Monts et Moulins Roubaix 2015 39 Monts et Moulins Roubaix 2015 40 Monts et Moulins Roubaix 2015 42 Monts et Moulins Roubaix 2015 43 Monts et Moulins Roubaix 2015 44 Monts et Moulins Roubaix 2015 46 Monts et Moulins Roubaix 2015 47 Monts et Moulins Roubaix 2015 48 Monts et Moulins Roubaix 2015 49 Monts et Moulins Roubaix 2015 50 Monts et Moulins Roubaix 2015 51 Monts et Moulins Roubaix 2015 52 Monts et Moulins Roubaix 2015 53 Monts et Moulins Roubaix 2015 54 Monts et Moulins Roubaix 2015 55 Monts et Moulins Roubaix 2015 56 Monts et Moulins Roubaix 2015 57 Monts et Moulins Roubaix 2015 58Vent dans le dos, pas de difficulté pour franchir cette portion pavée, mais « in cauda venenum », la fin est particulièrement ardue avec un petit mur dans une portion ombreuse où mes pneus avaient du mal à accrocher.

Monts et Moulins Roubaix 2015 59Ignorant des vicissitudes à venir, je me laisse aller à quelques photos paysagères. Monts et Moulins Roubaix 2015 61Avec un de mes sujets de prédilection.Monts et Moulins Roubaix 2015 62 Monts et Moulins Roubaix 2015 63Le calme de la campagne.Monts et Moulins Roubaix 2015 64Bientôt troublé par un peloton de cyclistes à l’entrainement.Monts et Moulins Roubaix 2015 65Avec un vent favorable, c’est un grand plaisir d’enchaîner ces virages.Monts et Moulins Roubaix 2015 66 Monts et Moulins Roubaix 2015 67 Monts et Moulins Roubaix 2015 68 Monts et Moulins Roubaix 2015 69 Monts et Moulins Roubaix 2015 70 Monts et Moulins Roubaix 2015 71 Monts et Moulins Roubaix 2015 72   Monts et Moulins Roubaix 2015 76Une enseigne de bière qui manquait à ma collection. Monts et Moulins Roubaix 2015 79Réapprovisionnement au second ravitaillement …Monts et Moulins Roubaix 2015 80… avant l’arrivée d’une nouvelle vague.Monts et Moulins Roubaix 2015 78Ce qui s’appelle ne pas faire les choses à moitié. Cette bénévole dispose-t-elle d’un port d’arme ?Monts et Moulins Roubaix 2015 81Bain de soleil à l’arrivée.Monts et Moulins Roubaix 2015 60Un veau de la fin spécial Dzuzz (un fidèle lecteur), c’était un brevet qui passait par monts et par veaux.

Circuit des châteaux – Leers 2015

Circuit des chateaux - Leers  2015 32Un brevet ensoleillé et vallonné, que du bonheur.

L’horaire de départ se prêtait à l’écoute de l’émission « Le philosophe du dimanche » sur France Inter, dont le thème du jour était faut-il vivre caché pour être heureux.

Ce choix était inspiré par la rumeur selon laquelle deux auteurs connus auraient publié, en cette rentrée littéraire, leur roman sous un pseudonyme, afin que la critique ne soit pas influencée par leur notoriété.

Ma célébrité n’est pas telle que je sois enclin à créer un second blog qui pourrait s’appeler, par exemple, les Courons du Pas de Calais et les propos tenus dans ces colonnes ne sont pas non plus de nature à provoquer la censure ou la réprobation morale qui me feraient, comme Descartes, choisir d’avancer masqué.

Néanmoins, cette question peut prendre sens pour le blogueur moyen dans le choix de la ligne éditoriale. Que laisser transparaître de soi sur cet espace public ? Faut-il s’en tenir à une description factuelle des brevets ? Jusqu’où aller dans l’expression de considérations ou de tranches de vie plus intimes?

J’ai fait le choix de ne pas m’en tenir strictement à la première option et d’agrémenter ici ou là ma relation des brevets dominicaux d’éléments plus « révélateurs » de ce que je suis, même si je sais bien que la consultation des photos des participants aux brevets est la motivation première de la fréquentation de ce blog.

Pour ce qui est du brevet du jour, c’était un très beau parcours conduisant, pour le 110 km, vers les Frasnes. Les plus belles côtes étaient concentrées vers le milieu du circuit mais le retour comportait aussi son lot de faux plats.

Le balisage LC blanc au départ de la rue Pasteur vous permettra de le pratiquer si vous n’avez pas fait partie des 430 randonneurs de ce dimanche.

Engagé sur le 110 km mais parti un peu tardivement, je n’aurai pu saisir qu’un nombre très réduit de participants.

Circuit des chateaux - Leers  2015 1La brume est présente dans les zones humides qui bordent le lac du Héron sur le chemin qui me mène à Leers.Circuit des chateaux - Leers  2015 2Un paysage qui pourrait convenir à la Ronde des sorcières.Circuit des chateaux - Leers  2015 3 Circuit des chateaux - Leers  2015 4Pas de brouillard dans le local du Leers Omnisports Cyclo. Des matinaux sont déjà partis pour le 110 km. Pour le 80 et autres, les participants ont pu dormir un peu plus longtemps et ne sont pas encore arrivés.Circuit des chateaux - Leers  2015 5 Circuit des chateaux - Leers  2015 6 Circuit des chateaux - Leers  2015 7En traversant le canal à Percq.

Circuit des chateaux - Leers  2015 8Circuit des chateaux - Leers  2015 9Circuit des chateaux - Leers  2015 10Circuit des chateaux - Leers  2015 11Circuit des chateaux - Leers  2015 12Circuit des chateaux - Leers  2015 13Circuit des chateaux - Leers  2015 14Circuit des chateaux - Leers  2015 15Circuit des chateaux - Leers  2015 16Il faut être un peu attentif pour lire l’invite sur le fronton de cette chapelle
Circuit des chateaux - Leers  2015 18
Circuit des chateaux - Leers  2015 19Circuit des chateaux - Leers  2015 20Circuit des chateaux - Leers  2015 21Circuit des chateaux - Leers  2015 22Circuit des chateaux - Leers  2015 23Circuit des chateaux - Leers  2015 24Circuit des chateaux - Leers  2015 25Circuit des chateaux - Leers  2015 26Circuit des chateaux - Leers  2015 27Circuit des chateaux - Leers  2015 28Circuit des chateaux - Leers  2015 30Circuit des chateaux - Leers  2015 31Circuit des chateaux - Leers  2015 17Le presque traditionnel Veau de la fin.

Un soir au Stab – Open des nations Roubaix 2015

Open des nations Roubaix 2015 67Le podium du vendredi soir. Au centre, l’équipe de France de poursuite par équipe.

J’avais imaginé garder cet article en stock pour les dimanches sans brevet, mais celui de Loos auquel j’ai participé ce matin n’était guère propice aux photos. Le temps tout d’abord, qui aura été brumeux puis gris. La fréquentation ensuite, nous n’aurons été que vingt-cinq sur le 86 km. Abondance de biens ne nuit pas, pour les cyclistes sans doute, mais pas pour les organisateurs. Roncq, Loos, Fleurbaix, Flines les Raches, sans compter les brevets belges, cela faisait beaucoup.

La chronique de ce dimanche sera donc consacrée à l’Open des nations sur piste qui se déroulait vendredi et samedi au vélodrome de Roubaix, le « Stab » pour les intimes. Je n’aurai pu y aller que vendredi soir, l’occasion de découvrir ce superbe vélodrome et de voir « en vrai » pour la première fois une compétition de cyclisme sur piste.

Moi qui ne m’écarte jamais de la bande bleue lorsqu’un brevet se terminant à Roubaix nous offre un tour de vélodrome, je suis terriblement impressionné par ces brusques changements de direction, ces dépassements rasants, ces accélérations en regardant derrière ce qui se passe.

La poursuite en équipe est assurément la compétition la plus esthétique à mes yeux. Une sorte de cyclisme synchronisé où les relais s’enchainent avec une précision horlogère.

La course par élimination est, elle, la plus spectaculaire, surtout durant les premiers tours alors que les compétiteurs sont nombreux sur la piste.

J’étais bien sûr venu l’appareil photo en bandoulière. Pas facile, de saisir ces bolides même si la piste est abondamment éclairée. Faute d’un objectif disposant d’une grande ouverture, il faudra afficher 6400 ISO pour arriver à une vitesse d’obturation compatible avec celle des coureurs.

Voici les moins ratées.

Open des nations Roubaix 2015 1Premières photos avec la poursuite par équipe, ici les belges.

Open des nations Roubaix 2015 2Là, les Français.Open des nations Roubaix 2015 3Décrochage du premier, au relais.Open des nations Roubaix 2015 4L’aire de préparation.Open des nations Roubaix 2015 5Epreuve de vitesse, tour d’observation.Open des nations Roubaix 2015 6En général quand je fais ça trop longtemps, je me plante.Open des nations Roubaix 2015 7Le sprint est parti.Open des nations Roubaix 2015 8 Open des nations Roubaix 2015 9Pas de photo de l’arrivée de la course de vitesse, c’est parti pour la course par élimination. Tout les deux tours, un concurrent est éliminé.Open des nations Roubaix 2015 10 Open des nations Roubaix 2015 11 Open des nations Roubaix 2015 12 Open des nations Roubaix 2015 13 Open des nations Roubaix 2015 14 Open des nations Roubaix 2015 15 Open des nations Roubaix 2015 16 Open des nations Roubaix 2015 17 Open des nations Roubaix 2015 18Ils ne sont plus que cinq.Open des nations Roubaix 2015 19 Open des nations Roubaix 2015 20 Open des nations Roubaix 2015 22 Open des nations Roubaix 2015 24Plus que trois.Open des nations Roubaix 2015 25 Open des nations Roubaix 2015 26Les deux finalistes. Open des nations Roubaix 2015 28 Open des nations Roubaix 2015 29 Open des nations Roubaix 2015 30 Open des nations Roubaix 2015 31Concentration avant la poursuite dames.Open des nations Roubaix 2015 32 Open des nations Roubaix 2015 33 Open des nations Roubaix 2015 34Une des cyclistes de l’équipe néerlandaise.Open des nations Roubaix 2015 35Les deux britanniques au départ.Open des nations Roubaix 2015 36 Open des nations Roubaix 2015 37 Open des nations Roubaix 2015 38 Open des nations Roubaix 2015 39 Open des nations Roubaix 2015 40Deux britanniques pour la vitesse.Open des nations Roubaix 2015 41 Open des nations Roubaix 2015 42 Open des nations Roubaix 2015 45 Open des nations Roubaix 2015 46 Open des nations Roubaix 2015 47 Open des nations Roubaix 2015 48Vitesse encore, France – République tchèque.Open des nations Roubaix 2015 49 Open des nations Roubaix 2015 51 Open des nations Roubaix 2015 52 Open des nations Roubaix 2015 54 Open des nations Roubaix 2015 56 Open des nations Roubaix 2015 58Départ de la poursuite par équipe, les néerlandais sont seuls en piste, leurs adversaires ayant déclaré forfait, si j’ai bien compris.Open des nations Roubaix 2015 59 Open des nations Roubaix 2015 61 Open des nations Roubaix 2015 63 Open des nations Roubaix 2015 65 Open des nations Roubaix 2015 68 Open des nations Roubaix 2015 70Pas de photos de la poursuite France-Belgique (finale) ni de la troisième manche de vitesse hommes. Je les ai filmées et tente de les mettre sur Youtube. Suivez les Courons du Nord sur Tweeter pour être informés de la mise en ligne et autres évènements.

Véloscénie (1/5) – Paris Chartres

Veloscenie 1 - 27Deux cathédrales délimitent cette étape. Le soleil éclaire encore le porche de celle de Chartres, terme de ma randonnée du jour.

J’avais eu pour projet l’an dernier de rejoindre le Mont Saint Michel dans le prolongement des plages du débarquement. Le temps dont je disposais ne m’avait pas permis de le concrétiser et j’avais alors repéré l’itinéraire de la Véloscénie.

Une fois n’est pas coutume, je bloquai de longue date cette première semaine de juin dans mon agenda avec l’intention de suivre cet itinéraire. Ma résolution aura eu raison de toutes les tentations de remplir cette semaine de rendez-vous professionnels et ce lundi premier juin, je me levai dès potron-minet pour prendre le premier TGV Lille – Paris, les tarifs SCNF et le désir ne pas démarrer trop tard m’ayant  fait choisir cette option matinale.

J’avoue n’avoir pas vraiment préparé le découpage des étapes, me donnant pour seul objectif de parcourir la distance en quatre jours et de réserver un jour pour la visite du Mont Saint Michel et des environs.

J’avais quand même pris la précaution d’acquérir l’un des deux guides décrivant l’itinéraire. Les deux se valent et se complètent. Ma préférence allait à celui intitulé « La Véloscénie, l’itinéraire grand spectacle » édité par Itinérance à vélo, pour ses cartes que je trouve plus complètes et ses indications de dénivelé.Finalement, faute de le trouver en librairie au moment de partir, j’achèterai  » De Paris au Mont Saint Michel à vélo » aux éditions Ouest France dont les cartes simplifiées présentent l’avantage de la clarté mais ne facilitent pas toujours l’orientation en cas de doute sur l’itinéraire. Il comporte par contre de nombreuses adresses utiles.

Il est un bon 7h30 quand je quitte la Gare du Nord en direction de Notre Dame. Ce n’est peut être pas le chemin le plus court pour rejoindre Montparnasse et le début de la voie verte, mais je tiens à passer par le point zéro, que finalement je ne trouverai pas mais sans le  chercher sérieusement non plus. Le temps d’une photo marquant le début de mon périple et je rejoins la rue Saint Jacques. À l’heure ou je l’emprunte, je croise les élèves de Louis le Grand qui vont en cours en tenue printanière. Place de Catalogne, je trouve sans peine et avec satisfaction la voie verte qui permet de quitter Paris. Il faut vraiment vouloir faire du vélo au cœur de  Paris et j’ai du mal à imaginer qu’on puisse y trouver du plaisir sauf à aimer slalomer entre les voitures en roulant à bonne allure comme certains qui me frôlèrent.

La voie verte offre de ce pont de vue un contraste saisissant. La circulation cycliste en site propre y est abondante mais plus apaisée. Si l’on suit le plus souvent durant les premiers kilomètres la voie ferrée, celle-ci se fait discrète et les bords de la piste franchement arborés atténuent le caractère urbain du parcours. On chemine ainsi tranquillement, empruntant pistes cyclables, traversant parcs ou résidences. Fontenay aux roses et ses maisons cossues marque une étape supplémentaire dans la dédensification urbaine.

Parvenu à Massy, j’opte pour l’option vallée de la Bievre qui m’apparaît moins urbanisée dans les premiers kilomètres plutôt qu’un cheminement plus au sud passant par Limours.
À posteriori je regrette ce choix qui ne vaut sans doute que si l’on souhaite faire un crochet par Versailles. Sinon, les routes empruntées sur ce tronçon ne méritent pas de se priver des voies vertes offertes par l’autre option.

En l’absence de fléchage, il me faut me fier à la carte du topo pour trouver mon chemin. Si celle ci convient dans l’ensemble, elle se révèle insuffisamment précise notamment en zone urbaine. Une carte au 1/100.000 me paraît un complément utile, en tout cas avec le topo guide utilisé. La sortie de Rambouillet notamment n’est pas évidente, le centre comportant son lot de sens uniques. Par lassitude, je finirai par adopter un itinéraire bis suivant une route ordinaire, en contrepartie de la certitude de la direction.

Parvenu à Epernon, là commence l’itinéraire officiel de la Véloscénie et son balisage qui en facilite le suivi. Celui-ci est suffisant et bien positionné mais ne dispense pas d’une certaine attention car, parfois, plusieurs circuits se croisent et la confusion est possible.

Les routes empruntées sur cette portion sont à faible trafic et le dénivelé peu prononcé.

Aux abords de Chartres l’itinéraire suit une voie verte qui conduit aux portes de la ville dans une ambiance champêtre, suivant dans les derniers kilomètres le cours de l’Eure.

Je profiterai des derniers rayons de soleil sur la Cathédrale pour photographier quelques unes des nombreuses statues qui ornent son porche avant de rejoindre le camping. J’attendrai le crépuscule pour enfourcher de nouveau mon vélo et profiter des illuminations qui transforment chaque nuit les façades de certains lieux de la ville, avec au premier chef la cathédrale. Ne voulant pas me coucher trop tard, je ne les verrai pas tous, loin s’en faut.

Voici, en photos, quelques sites remarquables et paysages typiques des lieux traversés.

Veloscenie 1 - 1La cathédrale de Paris, Point Zéro. Mais où se cache-t-il ?

Veloscenie 1 - 2Une signalétique adaptée balise la voie verte.Veloscenie 1 - 30L’itinéraire suit la voie ferrée mais la verdure est le plus souvent présente.Veloscenie 1 - 3La perspective s’élargit.

Veloscenie 1 - 4Massy Palaiseau est passé.Veloscenie 1 - 31L’église de Saint-Rémy-lès-Chevreuse.Veloscenie 1 - 5Les imposantes battisses de la Fondation Pierre de Coubertin à Saint-Rémy-lès-ChevreuseVeloscenie 1 - 6Vers Choisel.Veloscenie 1 - 7 Veloscenie 1 - 8 Veloscenie 1 - 32La Cele Les Bordes

Veloscenie 1 - 9Mairie de Clairefontaine en YvelinesVeloscenie 1 - 10Parc du château de Rambouillet.Veloscenie 1 - 11 Veloscenie 1 - 12 Veloscenie 1 - 13La bergerie nationale de Rambouillet.

Veloscenie 1 - 33Veloscenie 1 - 25Veloscenie 1 - 34Epernon, ici démarre la balisage de la véloroute

Veloscenie 1 - 35Passerelle…Veloscenie 1 - 14… et lavoir, images emblématiques des bords de l’Eure.

Veloscenie 1 - 15Veloscenie 1 - 16Veloscenie 1 - 26Veloscenie 1 - 36Villiers le Mohrier

Veloscenie 1 - 17Mairie de Villiers le Morhier.Veloscenie 1 - 40 Veloscenie 1 - 19Le château de Maintenon. Je n’en verrai que la façade au travers de grille d’entrée.

Veloscenie 1 - 20Veloscenie 1 - 37La façade de la Cathédrale connaîtra à la nuit tombée bien des métamorphoses.

Veloscenie 1 - 22A défaut d’avoir trouvé la plaque marquant le point zéro, ici la trace d’un des chemins menant à Saint Jean de Compostelle.Veloscenie 1 - 28 Veloscenie 1 - 29 Veloscenie 1 - 41 Veloscenie 1 - 42 Veloscenie 1 - 43 Veloscenie 1 - 38La nuit venue, certaines façades s’habillent de lumière.Veloscenie 1 - 39 Veloscenie 1 - 23 Veloscenie 1 - 24A suivre prochaine étape : Chartres – Bellou sur Huisne