Rallye de la Ducasse – Bois Grenier 2015

Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 9Pas de risque d’insolation dans l’ascension de Cassel.

Les courons du nord se met à l’heure du Tour de France version France Télévision. J’agrémenterai donc ce reportage de commentaires pseudo érudits à l’intention des masses cyclotouristes que les recherches sur Google et autres moteurs de recherche auront conduites jusqu’ici. J’en ai également profité pour glisser quelques références, souvent approximatives, à des équipes du Tour. Saurez-vous les retrouver?

Départ donc de Bois-Grenier qui tire son nom d’un fief : le bos Grigneus. En vieux français, bos signifie « bois » et Grigneus « difficile, chagrin ». Précisons de plus que c’est une commune de création récente (1854) qui fut complètement détruite durant la guerre 1914 – 1918 (1).

Le temps en ce début de matinée est franchement maussade et même un peu humide, pas de quoi tout de même enfiler un coupe pluie.

Dés le kilomètre zéro, Lee Courondunor parti avec le bulletin d’inscription numéro 21, nombre qu’il préfère à l’affreux seize des jeux de loto, s’engage dans une échappée solitaire qui le conduira au terme de cette étape de plaine de 95 km. Seule difficulté du jour, le franchissement du mont Cassel, mais n’anticipons pas.

Retour donc vers les premiers kilomètres et un cheminement classique à travers les Weppes via Fleurbaix pour rejoindre Sailly sur la Lys. Sailly où l’on traverse la Lys longue de 195 km qui, venant de Lisbourg près de Fruges, rejoint l’Escaut à Gand.

Passage par le Doulieu dont l’orchestre d’harmonie a été fondé en 1869.
Merris, ensuite, dont le nom vient de Miernes ou Merrens ou encore Mernes, mot qui signifie « marais », ceci à cause des terrains bas et humides, que l’on trouve au sud du village, ainsi qu’en atteste l’Abbé Aimé Sée dans son ouvrage érudit « Mernes alors : aux origines de Merris ».

Alors que les circuits des années antérieures laissaient attendre un passage par Strazeele et un premier ravitaillement, il n’en fut rien le parcours obliquant à l’ouest. Toujours solitaire et toujours échappé, Lee  Courondunor poursuit son cheminement luttant vaillamment contre le vent ce qui lui vaudra de se décerner le prix de la combativité.

Cassel se profile à l’horizon et, passé Sainte Marie Cappel qui accueille chaque quatrième dimanche de septembre le festival de la bière artisanale, une descente laisse croire au cycliste naïf qu’il échappera à l’ascension du mont qui culmine à 176 mètres d’altitude.

Il n’en sera rien car il s’agira de descendre pour ne pas nécessairement mieux remonter en empruntant la rue d’Aire et le passage par la porte éponyme. L’occasion pour Lee Courondunor d’engranger de précieux points pour le classement du maillot à pois au prix d’un effort soutenu.

Pas de distributeur de musette sur la grand place, pas davantage au passage du Mont des Récollets, je puiserai donc dans ma réserve personnelle en roulant vers Steenvoorde, charmante ville au climat océanique de transition avec ses hivers doux et ses jours de brouillards fréquents, ses étés frais et, pour ne pas faire de jaloux, des pluies fréquentes en toute saison (2)

En route vers Caestre, commune qui comptait 1 906 habitants en 2012, une halte s’impose pour photographier le Klockhuis d’Eecke qui jouxte l’église Saint-Wulmar.

Strazeele permettait aux participants de se restaurer. Si ce ravitaillement était idéalement placé pour le 65 km, offrait même au 85 km la possibilité de deux arrêts au stand, il n’arrivait qu’après 65 km pour les participants au 95 km ce qui fut jugé un peu loin.

De là, on rejoignait Bailleul, qui vit naître Charles Henri Marie Flahault, en passant par Steewercke dont on retiendra qu’elle fut libérée par les troupes britanniques du Major Clayton Lee Bannister, le 6 septembre 1944 lors de la seconde guerre mondiale. N’oublions pas de citer parmi les glorieux fils de Bailleul Jan Rijspoort compositeur à qui l’on doit l’opéra « Comédie d’une nuit de la mi-août » connu pour son aria pour soprano et basse « Qu’as-tu chat ? Ah, j’ai deux airs ».

Les cyclistes croisaient de nouveau la Lys à Erquinghem-Lys (50° 40′ 34″ N 2° 50′ 54″ E) pour rejoindre l’arrivée et un sandwich au pâté bien mérité.

Ceux qui préfèrent les traces GPS aux marques BG blanches peuvent trouver leur bonheur sur le site de Gérard Colin.
(1) Pour en savoir plus sur Bois Grenier
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Steenvoorde#Climat

Et voici les photos du jour.

Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 1Quelques ajustements de dernière minute.Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 2 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 3Un calvaire fleuri don d’une famille reconnaissante comme il est écrit sur la base du monument.Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 4Une première chapelle dont l’inscription ornant le fronton est bien lisible. Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 5Celle-ci est plus discrète.

Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 52Le pluriel ne s’impose pas s’agissant de la grâce divine.

Eglise de MerrisL’église de Merris (Archives).

Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 6Poursuivant sur le thème du jour.

Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 62Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 8Qui n’a rien à voir avec le thème du jour. 

Larue d'AIre CasselLa rue d’Aire (Archives)

Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 10Le Klockhuis d’Eecke

Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 11Mise en bouteille.Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 12Assistance technique des organisateurs après un sonore, soudain et surprenant dégonflement d’une chambre à air.Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 13 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 14Avec son nouveau vélo, Gérard est plus que jamais un Wonder Man. (pour les jeunes générations, Wonder était une marque de piles qui n’est plus commercialisée en France et dont le slogan était « La pile Wonder ne s’use que si l’on s’en sert ». Gérard lui est inusable)Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 15 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 16 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 17 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 18 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 19 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 20 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 23 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 24 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 25 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 26 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 29 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 30 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 31 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 33 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 34 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 35Entre deux pelotons.Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 36 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 38 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 39 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 40 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 41 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 43 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 44 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 45 Rallye de la Ducasse - Bois Grenier 2015 46Le veau de la fin.

Les Gorges de la Ceze

Panorama_392-393Moins grandiose que les gorges de l’Ardèche, le circuit des gorges de la Ceze propose des paysages variés et de beaux points de vue.

Pas de brevet ce dimanche pour cause d’astreinte, l’occasion de revenir sur une randonnées de printemps entre Gard et Ardèche.

Les fiches du CODEP FFCT du Gard, qui propose cette randonnée,  indiquent le kilométrage restant à effectuer en face de chaque étape, si bien qu’une lecture peu attentive peut conduire à faire le circuit à l’envers au regard des indications du topo. C’est ce qui m’est arrivé avec ce circuit des gorges de la Ceze partant de Mejannes mais que, venant de Bagnols Sur Ceze, j’avais rejoint à Goudargues.

Ceci étant, je ne suis pas certain que cela ait grande importance, qu’il s’agisse du dénivelé ou des paysages.

Venant de Bagnols, la vallée de la Ceze est une large plaine viticole et la D 980 qui la suit est émaillée de panneaux invitant à visiter caves ou domaines.

En guise de préambule, je m’étais ménagé un arrêt à La Roque sur Ceze et à la cascade du Sautadet. Je ne visiterai pas le village car celui ci est piéton et marcher avec des chaussures munies de cales Look, qui plus est sur des pavés dans des rues en pente, n’est pas l’idéal.

Je me déchausserai par contre pour m’approcher des bords de la rivière à la cascade du Sautadet, dont les roches blanches étaient particulièrement mises en valeur par la lumière matinale.

Méfiant quant à la persistance de la qualité de la lumière, je décidai d’une première halte à Goudargues afin de faire quelques photos avant de poursuivre vers Barjac. À hauteur de la bifurcation, Crillon, village perché ,domine la vallée mais les mille mètres de dénivelé annoncés pour le parcours me convainquent sans peine de ne pas y aller voir de plus prés.

Ma visite de Goudargues sera finalement plus courte que prévue, l’appellation de Venise provençale me paraissant un peu surfaite. Le cours d’eau qui longe la rue principale et borde les terrasses de café à l’ombre des platanes est certes charmant mais la circulation ne donne pas vraiment envie de s’y attarder.

Je reprends donc ma route vers Barjac. A hauteur de Montclus, la pente s’accentue jusque Saint-Privas de Champclos, tout en s’écartant de la Ceze. La montée est régulière et les efforts sont récompensés par un large panorama avant de redescendre vers Barjac.

De Barjac, nouveau tronçon en plaine pour rejoindre Saint Ambroix et croiser de nouveau la Ceze puis l’Auzon. La rivière traversée, commence alors une longue montée régulière de huit kilomètres qui bascule ensuite vers Lussan, village fortifié qui offre une vue à 360° sur les environs. Le temps couvert lors de mon passage ne me permettra pas d’en profiter pleinement.

Quelques bosses nous sépare de Méjanes, puis une descente dix kilométres, un régal, nous fait atterrir de nouveau dans la vallée de la Ceze dont on suit le cours jusque Goudargues. De là, je rejoindrai l’itinéraire de départ pour rentrer à Saint Nazaire.

Un beau circuit donc qui ne présente pas de grosse difficulté.

La roque sur CezeLa Roque sur Ceze.La roque sur CezeLa montée vers l’entrée du village, une fois passé l’étroit pont à une voie qui franchit la Ceze. La roque sur CezeRues pavées et voutes, faute de chaussures de marche je n’en verrai pas plus.Casacade du SautadetLes cascades du Sautadet.Casacade du SautadetLes profondes cuves sont tentantes pour l’amateur de baignades mais ô combien dangereuses. De multiples panneaux rappellent le nombre de noyades.GoudarguesPlus calme est la traversée de Goudargues.Goudargues DCIM128GOPRO La CezeLa Ceze toujours, au pont de Saint André avec au fond le moulin de Martel.

DCIM128GOPROOn amorce la montée vers Saint Privat de Champclos.DCIM128GOPROPanorama gorges de la CezeAvant de redescendre vers Barjac.

BarjacBarjac.WDSC00390Entre Barjac et Saint Ambroix on retrouve la plaine.

DCIM128GOPRO DCIM128GOPRO DCIM129GOPROOn passe en Ardèche.DCIM129GOPRO DCIM129GOPRO DCIM129GOPROtasse à caféCafé à Saint Ambroix. Je complète ma collection de photos de tasses.

Vers LussanEn allant vers Lussan.LussanLussan : le ciel couvert affadit les façades colorées.

Lussan LussanPanorama vu des remparts de LussanLes remparts de Lussan offrent un panorama à 360°. La lumière n’est pas idéale à l’heure où je passe pour rendre compte du paysage.VachesLes vaches sont plutôt rares. Un sympathique trio de veaux m’évoque, je ne sais pourquoi (si un peu quand même), les photos d’August Sander.Entre Maltaverne et MejanesEntre Maltaverne et Mejanes.

Circuit les gorges de la CezeDans la descente de Méjanes vers la vallée de la Ceze

Circuit les gorges de la CezeCircuit les gorges de la CezeFrigoulet

Calvaire GoudarguesVers GoudarguesCalvaire - Saint Michel d'EuzetVers Saint Michel d’Euzet.Vallée de la Ceze Les gorges de la CezeLe parcours sur OpenRunnerLes gorges de la Ceze-profilLe lien vers la fiche originale du CODEP 30