La ronde des copains – Haubourdin 2015

La ronde des copains - Haubourdin 2015 - paysageBrevet impressionniste que cette édition de la Ronde des copains 2015. Buée et gouttes d’eau sur les lunettes et l’objectif transformaient le paysage (Pour cette photo soyons honnête, Photoshop permet de renforcer les effets).

La dominante jaune des tenues ne laissait planer aucun doute sur la météo de ce dimanche, il pleuvait.

Est-ce la pluie, le vent, les nombreux brevets organisés dans les environs de Lille, toujours est-il que la salle du restaurant d’entreprise Cargill était un peu vide à 8h00, horaire qui d’ordinaire voit des pelotons sur le départ.

On pouvait un temps imaginer que le changement d’heure ferait arriver plus tardivement de nombreux distraits. Il n’en fut rien et le compteur dépassa tout juste les cinquante participants, dix fois moins que l’an dernier. Inutile d’insister sur le désappointement des organisateurs.

Une fois n’est pas coutume, je pars avec trois compagnons de route qui feront le 60 kilomètres.Pluie et vent sont bien présents et malgré une orientation ouest sud-ouest, nous n’aurons pas trop à en souffrir, la sinuosité de l’itinéraire faisant alterner portions avec vent contraire et vent de dos.

Mons en Pévèle arrive après une grosse vingtaine de kilomètres, lieu de séparation du 60 et du 90 et je continue seul vers Bersée puis Faumont. A la Picterie, point de ravitaillement, seule une voiture stationne dont les occupants sortent me voyant arriver. Les provisions sont au sec dans le coffre. Moins de dix participants sont passés avant moi et un groupe de cinq, arrivant peu après, ferme la marche comme je le constaterai à l’arrivée.

La suite immédiate est un peu musclée en direction de Mons en Pévèle puis Monchaux avec un fort vent de face. Après Ostricourt, la traversée du Carambault avec un vent de côté sera un peu acrobatique. Heureusement, la fin se fera avec le vent de dos et le compteur dépassera sans effort les 35 km/h.

Lorsque j’arrive, les organisateurs se réconfortent autour d’un apéro. Sandwich avalé, je repars mais l’arrêt au stand aura été fatal à mon système de régulation thermique et je grelotte sans parvenir à me réchauffer. Une douche et un bouillon sauront néanmoins me faire retrouver rapidement une chaleur bienfaitrice.

Amis cyclistes, pensez aux organisateurs des brevets, une participation même courte (un 35 kilomètre était proposé) vaut mieux que l’abstention.

Vous pourrez si vous le souhaitez, mais le méritez-vous, suivre le fléchage C rose au départ de la rue Joffre un prochain jour d’éclaircies.

La ronde des copains - Haubourdin 2015 - DépartSeuls les cuissards permettent de deviner les clubs d’appartenance, ici une délégation du Cyclo club Lambersart.La ronde des copains - Haubourdin 2015 - Départ La ronde des copains - Haubourdin 2015 - DépartDes organisateurs songeurs. Sœur Anne ne voit rien venir. La ronde des copains - Haubourdin 2015 - DépartEt pourtant, l’accueil était de qualité avec un petit bonbon pour les gourmands. Le vélociste que l’on devine dans le fond et qui avait fait le déplacement n’aura sans doute pas vu beaucoup de chalands.La ronde des copains - Haubourdin 2015 - paysagePas grand monde sur les routes.La ronde des copains - Haubourdin 2015 - Cyclistes La ronde des copains - Haubourdin 2015 - paysage La ronde des copains - Haubourdin 2015 - CyclistesLes deux seules participantEs, je pense.DCIM122GOPROMons en Pévèle approche.La ronde des copains - Haubourdin 2015 - paysage La ronde des copains - Haubourdin 2015 - CyclistesLa Picterie, contrôle du 90 km.La ronde des copains - Haubourdin 2015 - Cyclistes La ronde des copains - Haubourdin 2015 - CyclistesMalgré les conditions, la bonne humeur est présente.La ronde des copains - Haubourdin 2015 - Cyclistes La ronde des copains - Haubourdin 2015 - Cyclistes La ronde des copains - Haubourdin 2015 - Ravitaillement La ronde des copains - Haubourdin 2015 - Ravitaillement La ronde des copains - Haubourdin 2015 - paysage La ronde des copains - Haubourdin 2015 - paysage La ronde des copains - Haubourdin 2015 - paysageA une centaine de mètres de l’arrivée, il me faudra attendre plusieurs minutes au passage à niveau.

Rallye des Lilas – Wambrechies 2015

Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistesPas de lilas en fleurs, seules les tenues des cyclistes apportent des tâches vives dans une dominante plutôt grise.

France Inter étant en grève, pas de chronique philosophique ce matin, mon texte aura donc une tonalité différente de celui de l’an dernier et traitera plus directement du brevet.

Pas de grand changement s’agissant de l’itinéraire avec, pour le 90 km, un itinéraire associant Ferrain et Weppes, offrant finalement un parcours varié. La première partie exploite tous les faux plats ou côtes des environs mais au prix de passages urbains plus fréquents. La seconde dans les Weppes, plus plate, est plus champêtre.

Pour autant, ce n’était pas nécessairement la plus facile en ce dimanche en raison d’un vent assez fort et franchement contraire dans les derniers vingt-cinq kilomètres.

Vous pourrez retrouver le circuit en suivant les L verts au départ de la Fondation Ledoux.

Forte affluence pour ce brevet avec 633 participants.

Côté photos, le temps ne se prêtait pas aux paysages. Pour ce qui est des cyclistes, la qualité est inégale. M’arrêtant de façon parfois un peu inopinée pour saisir un peloton je n’ai pas toujours le temps d’affiner les réglages, ce qui par faible luminosité ne pardonne pas. Je vais peut-être investir dans un de ces mini-rétroviseurs de guidon pour anticiper mes prises de vues.

Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions7h44, les gros pelotons ne sont pas encore au départ.Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptionsSi les inscriptions vont bon train, les « valideurs »  bénéficient encore du temps latence résultant du temps de remplissage des bulletins et de la pause café pour certains.Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - inscriptions Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistesC’est parti vers le Ferrain.

Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistesMême pas essoufflée après la montée. Un porte bidon permettrait de gagner en aérodynamisme.Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistesOlivier qui enchaîne les 200 km. Se préparait-il sans l’avouer pour Paris-Brest-Paris ? Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistesPremier ravitaillement.Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - RavitaillementMoment de répit entre deux pelotons.Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - Ravitaillement Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistesCertains font le clown pour le photographe.Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistesArrivée au second ravitaillement. Plusieurs groupes m’auront doublé sans que j’ai eu le temps d’anticiper leur passage.Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - Ravitaillement Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - Ravitaillement Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes Rallye des Lilas - Wambrechies 2015 - cyclistes

Petit tour dans les Weppes

Paysage des WeppesSoleil et nuages agrémentaient cette sortie dans les Weppes.

Ce dimanche d’astreinte et donc d’abstinence cyclotouriste est une fois encore l’occasion de publier un reportage ancien et inédit. J’aurais pu je l’avoue le mettre en ligne plus rapidement mais ce dimanche « sans » se profilant à courte échéance, j’avais décidé de le garder sous le boisseau.

Ce ne sont que quelques vues d’une balade faite durant l’un des rares beaux jours de ma semaine de vacances de février.

Où rouler alors qu’il est déjà quinze heures ? Une consultation des prochains départs de TER montre que l’option train plus vélo s’affirme comme la plus efficiente pour profiter de la campagne. Un train part pour Dunkerque dans une quinzaine de minutes, juste ce qu’il faut pour finir de me préparer et rejoindre la gare. Ce sera vraiment juste et le contrôleur aura l’amabilité d’attendre que je monte dans le premier wagon pour siffler le départ.

J’avais prévu de m’arrêter à Armentières, avec les alentours de Nieuwkerque en perspective mais, chemin faisant, Pérenchies me paraîtra d’un éloignement suffisant. Attiré sans doute par le soleil, je préférerai finalement mettre le cap à l’ouest en direction des Weppes. Rejoignant Wez Maquart et Ennetières en Weppes, je suivrai le circuit éponyme d’une petite quarantaine de kilomètres.

Le ciel en cette fin d’après-midi offrait un vrai régal pour l’amateur de nuages et les premiers kilomètres seront ponctués par de nombreuses haltes photographiques. La baisse de luminosité et de température corrélative m’inciteront ensuite à un pédalage plus continu et plus vigoureux.

Cela faisait quelque temps que je n’avais pas fréquenté ce coin et je pris plaisir à suivre ce circuit que je recommande pour des sorties digestives, de mise en jambes ou de décrassage.

Le topo du circuit en téléchargement.

Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes Paysage des Weppes

Le Guidon d’or Hellemmois 2015

Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesTemps idéal pour le Guidon d’or Hellemmois.

Cela faisait quelque temps que la chronique philosophique dominicale de France Inter n’avait pas trouvé écho dans ce blog. Celle de ce dimanche 8 mars qui, à l’occasion de la journée du droit des femmes, traitait des rapports entre la philosophie et le féminisme me permet de renouer avec cette pratique. En résumé, il apparaît que jusqu’à une époque quasi contemporaine, les philosophes ont été d’affreux machos. Ainsi pour Platon, ce qu’une femme peut espérer de mieux c’est devenir un homme. Sans être aussi excessifs ses suivants ont souvent cantonné la femme à un rôle subalterne. Ceci n’est pas bien sûr sans questionner la philosophie en tant que méthode de recherche de la vérité.

Si la question du statut des femmes se pose encore avec acuité en termes de liberté et de respect de la dignité, je resterai sur un registre plus léger en rapport avec le thème de ce blog en évoquant la participation féminine aux brevets. Souvent celles-ci se comptent sur les doigts de la main. On peut penser qu’une répartition des tâches domestiques au bénéfice de leur compagnon fait qu’elles ne parviennent pas à se libérer le dimanche matin.

Cependant, pour avoir longuement pratiqué la course à pied, j’ai le souvenir d’une plus forte participation féminine aux courses dominicales.

La responsabilité n’en revient-elle pas en partie aux clubs qui ne développent pas suffisamment une politique favorisant la diversité ? C’est ce que de mémoire laissaient entendre des propos de responsables de la FCCT dans l’un des derniers numéros de la revue Cyclotourisme.

À vos commentaires.

Après ces prolégomènes, venons en au brevet du jour, le Guidon d’or Hellemmois.

Nous étions habitués à la Balade de Léo, voici qu’apparaît (ré- apparaît ?) le Guidon d’Or. Je n’ai pas pris le temps de discuter avec les organisateurs afin d’éclaircir les liens de parenté.

Le soleil était au rendez vous pour donner tout son éclat au dit Guidon et lui apporter rapidement la chaleur qui faisait défaut à l’heure du départ. L’itinéraire, classique, nous emmenait vers Mons en Pévèle, point de retour  pour le 60 km et départ d’une boucle passant par Bersée, Faumont, Raimbeaucourt, Le Forest et Monchaux pour le 90.

Le vent modéré, contraire à l’aller, facilita le retour et ce fut un réel plaisir que de revenir à bonne allure sous le soleil, sans greloter, en moulinant gentiment.

Un beau dimanche, qui ne doit pas pour autant nous faire oublier que mars et avril sont coutumiers des giboulées.

Mais pour finir sur une note philosophique, c’est toujours ça de pris.

Si vous voulez réécouter  « Le philosophe du dimanche ».

Avant un long défilé de messieurs, trois cyclistEs croisées ce dimanche.

WIMGP6483Christine qui a fait le 90 comme séance de décrassage après le BRM 200 km de la veille. Chapeau bas!Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesIsabelle habituée des brevets.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesCaroline dont c’était le premier brevet avec en perspective Lille – Hardelot 2015.

La suite dans l’ordre chronologique.

Guidon d'or Hellemmois 2015 inscriptions Guidon d'or Hellemmois 2015 inscriptionsLa bonne humeur est au rendez-vous.Guidon d'or Hellemmois 2015 inscriptionsEt les participants arrivent en flux continu.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes2°C au thermomètre de ma cour, il valait mieux se couvrir pour le départ.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesOn quitte la forêt de Phalempin dont a suivi la lisière.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesAu sommet de la côte de Mons en Pévèle avec le sourire.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesPremière ascension réussie pour Caroline.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesOui, oui, c’est bien le ravitaillement.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesLes ravitailleurs sont à l’ouvrage.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesIl vaut mieux car les convives continuent d’affluer.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 paysageQuelque part entre Bersée et Faumont ? J’ai la mémoire qui flanche.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesDans la montée de MonchauxGuidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 paysage Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesSecond passage au ravitaillement où deux cyclos d’Ascq redonnent un peu d’air à des pneus raplaplas.Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistes Guidon d'or Hellemmois 2015 cyclistesCa roule tout seul en quittant Mons en Pévèle. Guidon d'or Hellemmois 2015 paysageL’église de Bouvines ayant retrouvé sa blancheur et débarrassée de ses échaffaudages.

Randonnée Tourquennoise 2015 – CMS Audax Tourcoing

Randonnée tourquennoise 2015 - paysageLe Ferrain était particulièrement mis en lumière lors de cette randonnée tourquennoise.

Le temps promettait d’être maussade au départ de cette Randonnée tourquennoise, organisée par les Audax Tourcoing. Il n’en fut pas ainsi, même si nous eûmes de la chance comme je l’appris une fois rentré chez moi, ma femme évoquant de fortes précipitations sur Lille dans la matinée.

Si le ciel fut par moment chargé, nous bénéficiâmes de généreuses éclaircies dont le prix à payer fut un vent très soutenu, à tel point que les organisateurs durent au départ positionner des barrières en équerre pour éviter qu’elles ne tombassent (Ah, la concordance des temps !).

La première partie du circuit de 75 kilomètres qui nous menait vers Frelinghien fut accomplie vent debout. A Frelinghien, virant lof pour lof, nous pûmes alors nous laisser pousser, le compteur affichant parfois 37km/h en moulinant sans effort.

Le ciel changeant modifiait sans cesse le paysage et n’eût été la distance à parcourir, la contemplation de ces métamorphoses eût justifié de plus nombreuses haltes, d’autant que le terrain ne présentait pas de réelles difficultés.

En fait de difficultés, le Mont d’Halluin, franchi une première fois peu après le départ permettait une mise en jambe et coïncidant en ce qui me concerne avec une large tranche de ciel bleu, offrait un beau point de vue sur le Ferrain. Passé cet obstacle, nous cheminerons sur le plat jusqu’à ce qu’au retour nous rencontrions à partir de Werwicq quelques bosses, franchies pour l’essentiel avec le vent dans le dos.

Un brevet bien agréable que vous pouvez suivre encore pendant quelque temps grâce aux balises constituées d’un O blanc muni d’une flèche. Le circuit est très bien signalé.

Vous pouvez également retrouver le tracé GPS des différents parcours et un reportage sur le site de Gérard Colin

Randonnée tourquennoise 2015 - AccueilA 8 heures les participants sont encore peu nombreux, mais le kilométrage modéré permet des départs tardifs. La table des inscriptions a de toute façon de quoi voir venir, et avec le sourire.Randonnée tourquennoise 2015 - AccueilUne table voisine prépare des bulletins supplémentaires.Randonnée tourquennoise 2015 - AccueilAccueil chaleureux avec un café servi à table, pour les premiers arrivants en tout cas.Randonnée tourquennoise 2015 - paysageL’église de Linselles se profile à l’horizon.

Randonnée tourquennoise 2015 - cyclistePeu après la bifurcation pour le 75 km.Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - paysageEn attendant le chaland, le photographe photographie.Randonnée tourquennoise 2015 - paysage Randonnée tourquennoise 2015 - paysage Randonnée tourquennoise 2015 - paysage Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste WIMGP6335 Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - paysageElevage et maraichage sont-ils les deux mamelles du Ferrain ? Peu de vaches dans les pâtures mais des serres rencontrées à de multiples reprises.Randonnée tourquennoise 2015 - chapelle Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - ravitaillementLe ravitaillement, positionné vers le cinquantième kilomètre, était attendu par plus d’un.Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - ravitaillementEngoncés dans leurs écharpes, les ravitailleurs maudissaient le vent qui balayait la plaine.

Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - cycliste Randonnée tourquennoise 2015 - Gérard colinGérard Colin retrouvé à l’arrivée dans un flou Hamiltonien provoqué par la buée sur l’objectif. Sans vouloir dénigrer sa plastique, je préfère néanmoins celle des modèles du dit Hamilton dont vous trouverez sans peine les œuvres sur Internet si vous ne les connaissez pas déjà.