Escapade en automne – Estevelles 2014

Estevelles - Escapade d'automne 68Plaisant circuit tracé par le Cyclo Club Estevelles « La Molette ».

Cette escapade d’automne nous ramenait pour une part sur un terrain connu car, une fois rejoint Phalempin, nous retrouvions sur plusieurs tronçons le parcours du Souvenir Jacques Lohier de la semaine dernière. La température, elle n’était pas la même, mais rien d’affreux, j’ai fini la randonnée en maillot à manches courtes.

L’absence de vent et le terrain plat (Mons en Pévèle constituait la seule éminence) rendaient ce circuit bien roulant. Si l’on y ajoute la distance modérée (70 km) et la température clémente, tous les ingrédients étaient réunis pour s’autoriser quelques fantaisies en matière d’allure. Je me suis donc bien amusé, menant bon train entre deux arrêts photos.

Le ciel, tantôt couvert, tantôt dégagé, créait des ambiances variées, tantôt grises, tantôt lumineuses.

Plaisante matinée donc, pour ce qui sera sans doute pour moi le dernier brevet route de l’année, avant d’entamer la saison VTT.

Le circuit, balisé d’un E rouge est le suivant :

Estevelles, Pont à Vendin (D164E), Meurchin, Carvin, Carnin(D147), Camphin en Carembault (D41), Ennecourt, Phalempin, Drumez (D62), Mons en Pévèle, Mérignies (D120), La Poissonnerie, La Corderie, La Broderie, Secmont (D30), Mons en Pévèle (D954), Thumeries (D954), La Neuville, Phalempin, Camphin (D 62A), Carnin (D41), Annoeulin (D41), Carvin (D 41B), Estevelles.

Estevelles - Escapade d'automne 31RADes arrivées échelonnées, pour les 375 participants (chiffre officiel) du brevet route. La distance courte autorisait de ne pas partir dès potron-minet. Parti moi-même d’Estvelles à 8h30, je croiserai plusieurs groupes s’y rendant.

Estevelles - Escapade d'automne 32 Estevelles - Escapade d'automne 1 Estevelles - Escapade d'automne 33 Estevelles - Escapade d'automne 34 Estevelles - Escapade d'automne 35 Estevelles - Escapade d'automne 2 Estevelles - Escapade d'automne 3 Estevelles - Escapade d'automne 4 Estevelles - Escapade d'automne 5 DCIM112GOPRO Estevelles - Escapade d'automne 8 Estevelles - Escapade d'automne 37Le premier ravitaillement à 20km du départ (il desservait également le retour) en a surpris plus d’un.Estevelles - Escapade d'automne 38 Estevelles - Escapade d'automne 9 Estevelles - Escapade d'automne 39 Estevelles - Escapade d'automne 41 Estevelles - Escapade d'automne 42 Estevelles - Escapade d'automne 43 Estevelles - Escapade d'automne 46 Estevelles - Escapade d'automne 11Le très grand angle de la Gopro permet (moyennant recadrage) des prises de vue arrière en roulant.Estevelles - Escapade d'automne 13 Estevelles - Escapade d'automne 14 Estevelles - Escapade d'automne 20 Estevelles - Escapade d'automne 21 Estevelles - Escapade d'automne 22 Estevelles - Escapade d'automne 47La rude montée vers Mons en Pévèle est achevée.Estevelles - Escapade d'automne 48 Estevelles - Escapade d'automne 50 Estevelles - Escapade d'automne 51 Estevelles - Escapade d'automne 52 SAEstevelles - Escapade d'automne 53 Estevelles - Escapade d'automne 54 Estevelles - Escapade d'automne 56 Estevelles - Escapade d'automne 57 Estevelles - Escapade d'automne 59 Estevelles - Escapade d'automne 60 Estevelles - Escapade d'automne 61 Estevelles - Escapade d'automne 62 Estevelles - Escapade d'automne 63SAMSUNG DIGITAL CAMERA Estevelles - Escapade d'automne Estevelles - Escapade d'automne 23 Estevelles - Escapade d'automne 24 Estevelles - Escapade d'automne 25 Estevelles - Escapade d'automne 26 Estevelles - Escapade d'automne 27 Estevelles - Escapade d'automne 28Ambiances contrastées.Estevelles - Escapade d'automne 29 Estevelles - Escapade d'automne 64Deuxième passage.Estevelles - Escapade d'automne 65SAMSUNG DIGITAL CAMERA Estevelles - Escapade d'automne 66 Estevelles - Escapade d'automne 67 Estevelles - Escapade d'automne 69 Estevelles - Escapade d'automne 70 Estevelles - Escapade d'automne 71Pas peu fier d’être avec les grands, surtout devant les copains (hors champ).Estevelles - Escapade d'automne 76Sur le chemin du retour, dans EstevellesEstevelles - Escapade d'automne 78 Estevelles - Escapade d'automne Estevelles - Escapade d'automne 82 Estevelles - Escapade d'automne 83

Souvenir Jacques Lohier – Phalempin 2014

Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-20La route est large et le soleil brille pour ces quatre sociétaires du club de Wattrelos qui filent vers Phalempin.

Seuls l’azimut du soleil et des arbres par endroits un peu dégarnis permettaient de deviner que nous étions mi-octobre et non en juin ou juillet. La température était quasi estivale et le ciel azuréen.

Conditions idéales donc pour cette édition 2014 du Souvenir Jacques Lohier, traditionnel brevet d’automne de l’Etoile Cyclo Club de Phalempin. Plusieurs distances étaient proposées tant sur route qu’en VTT et la fréquentation était à la hauteur de cette variété de circuits. 1500 participants ont fréquenté routes et chemins et ont pu profiter pleinement de cette matinée grâce à la bonne organisation : balisage efficient, accueil chaleureux et ravitaillements abondants.

L’itinéraire du circuit route reprenait peu ou prou celui de l’an passé, filant vers le Hainaut et Mortagne du Nord (pour le 95 km), en passant par la Belgique, puis vers Saint Amand les Eaux pour revenir vers le Pévèle.

C’est un parcours roulant et plat, la seule et modeste déclivité consistant en la montée vers Monchaux.

Vous pouvez en retrouver les traces constituées d’un U vert dont une des branches est porteuse d’une flèche.

Après deux dimanches maussades, le photographe retrouvait quelques occasions d’illustrer sa randonnée.

Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-1Arrivé alors que des Vététistes s’élancent malgré la nuit encore bien présente, j’attendrai 8h00 pour démarrer sous un ciel rosissant.

Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-2 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-3Eclairage rasant, ainsi qu’en atteste l’ombre portée de mon vélo, pour saisir ces premiers partants.Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-4 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-5 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-19 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-21 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-22 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-23 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-24 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-1Premier ravitaillement du 95 km, encore peu de mondeSouvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-6C’est reparti, pour suivre bientôt un bout de la « Route paysagère » du Parc Naturel des plaines de l’Escaut (Cf. article Après la pluie d’août 2013)Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-8 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-9Petit saut spatio-temporel qui nous conduit au second ravitaillement, nettement plus fréquenté.

Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-10Mais les ravitailleurs du 1er poste, vu l’heure, ont plié bagages et sont venus prêter main forte à leurs collègues.Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-11 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-12 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-13 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-14 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-16 Souvenir Jacques Lohier - Phalempin 2014-18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Provin 2014

Randonnée Provin 2014 - TerrilLa couverture nuageuse annoncée arrivera plus tard que prévu laissant la place à un lever de soleil coloré.

Je ne regrettai pas gants longs, bandeau pour les oreilles et tour de cou au départ vers Provin alors que la nuit était encore bien présente. Je regrettai par contre de n’être toujours passé à l’acte s’agissant de l’acquisition d’un projecteur digne de ce nom, mon éclairage avant se révélant un peu juste par endroits. Je parvins néanmoins à éviter bordures et nids de poules jusqu’à ce qu’une aube opaline vienne éclairer ma route.

Air vivifiant pour ce départ et qui le restera une bonne partie de la matinée. Celle-ci aura finalement été moins grise qu’annoncée. De quoi, contrairement au dimanche précédent, pouvoir profiter pleinement du paysage qui était pour partie celui des collines de l’Artois, destination de ce troisième brevet organisé par le club cycliste de Provin.

Ohlain constituera la première difficulté du parcours avec, arrivant de Barlin, la longue montée en forêt sitôt suivie d’une rapide descente au pied de laquelle nous attendra, à l’orée du golf, le premier ravitaillement.

Nous n’attendrons pas trop longtemps avant une nouvelle côte, celle de Rebreuve-Renchicourt, enchainant elle aussi sur une belle descente et une large vue sur les majestueux terrils jumeaux de l’ancienne fosse n°6 de Bruay.

La troisième et dernière arrivera à Hersin-Coupigny, l’itinéraire nous renvoyant de nouveau vers le sud et les reliefs en direction de Gouy-Servins, second ravitaillement.

Circuit agréable et varié qui invite à y revenir quand l’automne sera plus avancé et les arbres rougeoyants.

L’itinéraire est le suivant : Provin, Bauvin, Billy-Berclau, Auchy les Mines, Vermelles, Mazingarbe, Noeux les Mines, Barlin, Ohlain (golf), Rebreuve-Renchicourt, Mesnil les Ruitz, Barlin, Hersin-Coupigny, Gouy-Servins, Servins, Bouvigny-Boyeffles, Sains en Gohelle, Mazingarbe, Vemelles, Haines, Douvrin, Billy-Berclau, Bauvin, Provin.

L’abondant balisage constitué d’un P Rose, sera encore visible quelque temps, profitez-en.

 Randonnée Provin 2014 - Canal Randonnée Provin 2014 - cyclisteMalgré la griserie de la descente il faut freiner pour s’arrêter au ravitaillement.SRandonnée Provin 2014 - Cycliste Randonnée Provin 2014 - ravitaillement Randonnée Provin 2014 - cycliste Randonnée Provin 2014 - cycliste Randonnée Provin 2014 - TerrilLes deux terrils de l’ancienne fosse n° 6 de Bruay.Randonnée Provin 2014 - TerrilL’un deux vu du Parc d’Ohlain, variante personnelle due à un manque d’attention.

Randonnée Provin 2014 - PaysageQuand la brume et un cadrage serré aidant, certains reliefs prennent des allures alpines, voire Himalayennes.Randonnée Provin 2014 - EnseigneIl fallait bien du noir et blanc pour cette ancienne boutique de Barlin.Randonnée Provin 2014 - plaques signalétique routière Randonnée Provin 2014 - Paysage Randonnée Provin 2014Début de la montée au départ d’Hersin Coupigny.Randonnée Provin 2014 - ravitaillement Randonnée Provin 2014Randonnée Provin 2014 - Canal de SeclinLe canal de Seclin avant Houplin Ancoisne, sur la route du retour vers Lille.

Randonnée Provin 2014 - Canal de Seclin  Randonnée Provin 2014 - EnseigneJ’avais aperçu la veille cette ancienne devanture, masquée jusqu’alors par celle d’un magasin de téléphone portable. Celui-ci manifestement n’est plus et bénéficiant de cette mise au jour possiblement éphémère, je profitai de mon retour pour la photographier.

Randonnée Provin 2014 - Enseigne

 

Randonnée normande (3/5)

Vallée de la SouleuvreLa vallée de la Souleuvre vue de la passerelle qui fut autrefois un viaduc.

Si vous avez raté la précédente étape…

Un temps gris, de la pluie annoncée et un fort vent d’ouest me font changer mes plans et plutôt que de continuer vers Vierville sur mer, bifurquer vers Bayeux. Il faut dire également que mon projet initial qui était de rejoindre le mont Saint Michel me paraît hors de portée. J’ai mal évalué le kilométrage et sous estimé ma moyenne horaire.

Le cheminement en bord de mer et l’inévitable partage de la chaussée avec les piétons, les chemins de traverse m’ont ralenti ces deux premiers jours.

Je décide donc de rejoindre Vire pour y amorcer ma remontée vers Rouen. Je fais mes courses du jour à Bayeux et récupère à l’office du tourisme la brochure le Calvados à vélo que j’avais téléchargée et dont j’avais imprimé certaines pages mais pas celles reliant Bayeux à Vire.

L’ambiance change du tout au tout dès que l’on pénètre dans l’intérieur des terres. À la foule cosmopolite et à la circulation relativement dense succèdent des troupeaux de vaches et des routes quasi désertes.

À une dizaine de kilomètres de Bayeux, un caillou pointu a raison de mon pneu arrière sur une route pourtant goudronnée. Je m’aperçois que la bande de roulement est bien entaillée et je crains les crevaisons à répétition, d’autant que ma deuxième chambre à air de rechange montre une valve réfractaire. Je trouve un compromis entre pression et dilatation de l’entaille et repart en croisant les doigts sans pour autant aller au plus court.

Il faut dire que le parcours est plaisant et il vaut mieux avoir bon dérailleur et bons mollets pour s’y engager. Ce n’est pas encore la petite Suisse Normande mais montées et descentes s’enchaînent à un bon rythme.

Un court épisode pluvieux qui démarrera juste après ma crevaison ne durera pas mais le ciel demeure gris et bas, affadissant le paysage. J’atteins Villers Bocage sans autre mésaventure et y déjeune avec un appétit que n’aura pas entamé l’absence de vélociste. Il me faudra donc faire confiance à mon pneu et redoubler d’attention jusque Vire.

Le toboggan continue de plus belle et après une trentaine de kilomètres on arrive au viaduc de la Souleuvre. L’ancien viaduc construit par Eiffel pour y faire passer une voie ferrée n’est plus et a été remplacé par une passerelle qui permet au promeneur de profiter d’une vue surplombante sur la vallée et aux amateurs de sensations fortes de se livrer au saut à l’élastique ou de descendre une courte mais vertigineuse tyrolienne.

C’est un monde bien différent de celui du cyclotourisme où la descente précède une remontée sans effort. Descendu au fond de la vallée pour traverser le cours d’eau, le cycliste devra franchir l’autre versant par une montée longue mais régulière.

Le pied du viaduc n’a rien à envier au sommet en termes d’animation, avec l’arrivée d’une descente en luge sur rail.

Par un miracle acoustique, les cris et la musique rythmée, qui doivent dans l’esprit des gestionnaires des attractions accompagner les poussées d’adrénaline, cessent très rapidement et la remontée se fait en sous bois dans le bruissement des feuilles.

Une fois atteint La Graverie, plus de difficultés jusque Vire que l’on rejoint par une voie verte digne de ce nom, ancienne voie ferrée qui conduisait au Viaduc d’Eiffel.

Je deviens un peu plus rassuré à l’approche de la ville et le suis complètement quand, de façon inattendue, je trouve à l’entrée de Vire un vélociste.

J’achète un pneu neuf, la chambre à air qui va avec, et l’esprit tranquille recherche un camping. Le seul à proximité est le municipal. Par précaution, je demande à l’hôtesse de l’office du tourisme si elle pense qu’il y aura de la place, elle me répond par l’affirmative sans hésiter. Je comprendrai pourquoi en y arrivant.

Sur la grosse vingtaine d’emplacements que compte le camping, deux seulement sont occupés. L’accueil n’est ouvert que deux heures le matin et deux heures le soir. Dans l’intervalle, les campeurs sont invités à s’installer, ce que je fais. C’est dans doute le camping le moins cher que j’aie fréquenté ces derniers temps. La nuit m’aura coûtée, 3,61 € avec douche chaude gratuite. Certes les installations sont pour le moins rustiques et franchement insuffisantes si tous les emplacements étaient remplis, mais comme ce n’est pas le cas, c’est royal.

La matinée ayant été franchement maussade, cette étape est relativement pauvre en illustrations. Ce sera l’occasion d’une petite publicité.

Château La Fosse BuhotChâteau de La Fosse Buhot WIMGP5480 Cathédrale de Bayeux - CalvadosCathédrale de Bayeux

Cathédrale de BayeuxLe portail du doyen.Vers Saint Vaast sur SeullesVers Saint Vaast sur Seulles Mairie de Saint Vaast sur Seulles - CalvadosLa mairie de Saint Vaast sur Seulles, modeste mais qui a de l’allure.Abri pique nique à Saint Vaast sur Seulles - CalvadosUn abri pour randonneurs.WIMGP5487 Route et troupeau de vaches VachesPhoto de famille.Monument aux morts Saint Ouen des Besaces - CalvadosUn des nombreux poilus réalistes fraichement ripolinés pour cause de centenaire.Mairie de Saint MArtin des Besaces - CalvadosMairie fleurie de Saint Martin des Besaces.Route en forêt Vallée de la SouleuvreVallée de la Souleuvre.Viaduc de la SouleuvreSaut à l’élastique, tyroliennes et autres animations troublent quelque peu le calme de l’endroit et la contemplation de la nature.Viaduc de la Souleuvre Voie verte de La Graverie à VireLa voie verte entre La Graverie et Vire suit l’ancien tracé de la voie de chemin de fer. Voie verte de La Graverie à Vire Accueil- sanitaires camping de VireL’unique bâtiment du camping de Vire, un bureau d’accueil flanqué de sanitaires. Affiche Camping de Vireitineraire Port en Bessin - VireL’itinéraire que vous pouvez retrouver sur Openrunner est en deux morceaux, le logiciel ne parvenant pas à traverser la Souleuvre à l’endroit du viaduc.

Port en Bessin, viaduc de la Souleuvre

http://www.openrunner.com/index.php?id=3933547

Viaduc de la Souleuvre – Vire

http://www.openrunner.com/index.php?id=3999806

Profil dénivele Port en Bessin Vire

Waka WakaLe petit nombre de photos de cette étape me permet de faire un peu de publicité pour un chargeur solaire le Waka-Waka. 

Equipé d’un port USB, il peut aussi être chargé à partir d’un ordinateur ou sur secteur avec une prise USB. En option, un sac étanche bien pratique pour un rechargement et une utilisation par tout temps, ainsi que des câbles de raccord Iphone et Ipad qu’il permet d’alimenter. Deux leds puissantes en font également une lampe dont le design lui permet de  s’adapter à pratiquement toutes les configurations.

Pour tout savoir sur Waka-Waka et le projet qu’il sous-tend

https://i-solaire.fr/wakawaka

Eclairage par Waka WakaIci dans l’utilisation lampe suspendue. Faites pas attention au désordre.

L’étape suivante…

Souvenir Jean-Claude Vandewalle – Halluin 2014

Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014

Ce ne fut pas le ciel azuréen promis par Météo France, ce ne fut pas non plus la pluie diluvienne de la veille.

Arrivé à 8h10, plusieurs pelotons étaient déjà sur le départ et il fallait chercher pour trouver ou poser son vélo afin d’aller s’inscrire. Un café rapidement avalé, je m’élançai à mon tour sur le 90 km pour un parcours surprise en l’absence de feuille de route ou de parcours affiché.

Le temps était frais me faisant jeter régulièrement des regards en coin vers le soleil que l’on devinait derrière de solides nuages, espérant qu’il finisse par s’imposer. Peut-être avait-il fait la fête en ce samedi de nuit blanche parisienne car il fallut attendre onze heures avant que s’affirment des éclaircies.

Difficile à partir de mon seul souvenir, de donner des indications précises sur le tracé, varié au demeurant. Suivant brièvement la Lys, nous contournerons Courtrai par le sud pour rejoindre en destination ultime le Mont de L’enclus. Si cette éminence constituait la seule difficulté, le circuit était parsemé de nombreuses bosses.

Randonnée plaisante donc qui change de terrains plus connus car souvent pratiqués.

Côté photos, la récolte fut maigre en l’absence de soleil et mon reflex ayant manifestement décidé qu’il avait besoin d’une révision.

Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014 Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014 Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014D’étranges ombres se profilent sur les bas côtés.Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014 Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014 Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014Comme l’an dernier, il fallait être attentif au balisage, CCH et CCM (Mouscron) organisant leur brevet le même jour. Proximité oblige, les circuits se croisaient à de multiples endroits.Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014 Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014 Souvenir Jean Claude Vandewaele Halluin 2014

 

Randonnée normande (2/5)

Plage de HoulgatePlage d’Houlgate le matin

Si vous avez manqué la précédente étape…

Pour cette étape, je suivrai les indications des fiches proposées par le Conseil Général du Calvados et regroupées dans une pochette intitulée le Calvados à Vélo. Vous pouvez les trouver gratuitement dans les offices de tourisme mais également les télécharger sur le site http://www.calvados-tourisme.com (rubrique bouger, à vélo, carte des vélos route).

Du camping Bellevue, il ne reste qu’une trentaine de mètres de dénivelé à franchir avant d’entamer une longue descente vers Houlgate et retrouver la mer. A cette heure la plage est déserte, ou presque. Seule la tache vive d’une tente laisse deviner la foule de baigneurs qui investira bientôt les lieux.

Courses faites, je me dirige vers Cabourg, son Casino, son Grand Hôtel. Proust n’est pas loin mais il est sans doute un peu tôt pour les jeunes filles en fleur. De là, deux itinéraires sont possibles pour rejoindre Ouistreham. Le premier qui suit la côte vers Franceville, le second qui s’enfonce dans l’intérieur des terres en direction de Benouville et bifurque vers Ouistreham en suivant le canal de Caen à la Mer. Je choisis cette deuxième option et après quelques errements, finit par trouver la voie verte signalée par le topo.

La route est plaisante qui démarre sur un chemin qui traverse une zone humide parcourue par la Divette. Il est prudent de suivre la carte car les itinéraires cyclistes se croisent et se fier aux seuls panneaux vous fait prendre parfois la mauvaise direction.

Parvenu à Benouville, Pegasus Bridge constitue un lieu emblématique du débarquement et nombreux sont les touristes venus le voir. C’est à cet endroit que l’on suit le canal qui mène à Ouistreham. Loin des combats de 1944, le cheminement est paisible, fréquenté désormais par les promeneurs, cyclistes et patineurs.

De Ouistreham, on longe de nouveau la côte en direction de Courseulles. L’itinéraire n’est pas complètement aménagé sur cette portion et emprunte tantôt la jetée, tantôt la route côtière, mais l’on est souvent au plus près du rivage.

Un petit square en bordure de mer à Luc sur Mer accueillera ma halte pique nique.

A Courseulles sur Mer, on quitte de nouveau la côte pour rejoindre Arromanches par une combinaison de voies vertes et de petites routes départementales ou vicinales. En fait de voies vertes ce sont pour la plupart des chemins agricoles et je redoute à tout moment de ressentir le funeste affaissement d’un de mes pneus. Je limite ma vitesse dans les parties pierreuses et pilote de façon à éviter trous et bosses. L’attention portée à la conduite ne n’empêchera de profiter des larges points de vue sur le plateau environnant. Finalement, l’ensemble tient bon et je parviens à Arromanches. Une rude pente conduit de la falaise au village et je goûte de la descendre plutôt que l’inverse. Je ne m’y attarderai pas ayant déjà eu l’occasion de visiter le musée du débarquement.

Pour quitter Arromanches, le topo propose une voie verte qui suit plus ou moins le bord de la falaise. La voie macadamisée se transforme assez rapidement en un chemin de terre plutôt fait pour les VTT. Au premier croisement avec une route goudronnée je bifurque et le quitte, j’ai suffisamment tenté le diable aujourd’hui.

A Longues sur mer, je fais un crochet pour aller voir l’imposante batterie qui borde la falaise.

Arrivé à Port Bessin, il est temps de me mettre en recherche d’un camping. Après consultation du dépliant fourni par l’Office du tourisme, je décide de me poser là. Je rejoins donc un des des deux campings de la ville, situé sur les hauteurs en suivant la Route du Phare. Je réaliserai mais un peu tard qu’il s’agit de la pente signalée dans le topo guide et que je m’étais promis d’éviter car présentant un passage à 18%. J’avoue qu’avec les sacoches c’est franchement dur et je ferai une cinquantaine de mètres pied à terre.

Je retournerai dans le centre dans la soirée mais en empruntant cette fois la départementale dont le profil est moins accentué.

Une fois de plus, je me retrouve avec un emplacement trois fois trop grand pour la taille de ma tente mais j’apprécie cet espace et le calme du camping. Vu le prix de la nuit c’est bien le moins que l’on puisse attendre.

Ce soir encore, je renoncerai au feu d’artifice au profit d’une bonne nuit de sommeil.

Grand hôtel - CabourgLe Grand Hôtel de Cabourg et le Casino.

Grand Hotel Cabourg Plage Cabourg Grand Hotel Cabourg Plage Cabourg Vallée de la DivetteVoie verte au départ de Cabourg au travers des marais de la Divette.Vallée de la Divette Vallée de la Divette Vallée de la Divette Vallée de la Divette Route de campagne Route de campagne Pegasus BridgePegasus BridgeOuistrehamOuistrehamCôte normandeCôte normandeLe topoguide « Le Calvados à Vélo » propose plusieurs itinéraires dont celui-ci qui longe la Côte de Nacre

Côte normande Côte normande Côte normande Cabines de bainTasse à café

Café sur la digue de Luc sur mer

Pont tournant - Courseulles sur mer

Pont tournant de Courseulles sur mer.

Route de campagneDétour par l’intérieur des terres pour rejoindre Arromanches

Route de campagneChamps fauchés Route de campagne ArromanchesLa plage d’ArromanchesPuit PuitBatterie Longues sur merBatterie de Longues sur mer.Falaises Eglise Longues sur MerLe clocher de Longues sur mer et en second plan celui de la cathédrale de Vire.Plage Port en BessinFalaises de Port en Bessin.Port en BessinPort en Bessin.Port en Bessin Plage Port en Bessin Falaises Port en Bessin  WCapture d’ecran 2014-08-06 à 21.15.35 WCapture d’ecran 2014-08-06 à 21.16.37 http://www.openrunner.com/index.php?id=3929174

La suite …