Pied d’atelier

Pied d’atelier Park Tool PCS9

J’avais en réserve cet article plus technique pour des périodes « sans ». Entre astreintes, fêtes, vacances, absence de brevets, ma pratique du vélo connaît un ralentissement. La rédaction d’autres articles et notamment la suite de ma randonnée entre Somme et Normandie me prend aussi plus de temps que prévu.

Voici donc, en intermède, mon évaluation du pied d’atelier Parl Tool PCS9.

Finies les douleurs lombaires après avoir passé un certain temps à régler un dérailleur, changé des freins et toutes autres interventions nécessitant accroupissements ou inclinaisons prolongées du buste.

J’ai acquis depuis un peu plus d’un an un pied d’atelier et j’apprécie de pouvoir me livrer aux tâches de maintenance sans devoir me contorsionner.

J’avais lu une critique élogieuse du pied Park Tool PCS9 dans la revue de la FFCT et après une étude comparative, je décidai de l’acheter. Je confirme que c’est un pied qui offre un excellent rapport qualité prix pour une utilisation amateur.

Pliable, facile à monter et démonter, ajustable en hauteur, la rotation de la pince autorise une prise sur le cadre ou la tige de selle et permet de faire face à toutes les configurations.

Le prix moyen observé est de l’ordre de 130 €.

Je joins quelques photos commentées et un lien vers une vidéo qui montre le montage du pied.

http://www.youtube.com/watch?v=Gvo2Sn-LxVM

La pince, ajustable à différentes largeurs de tubes, peut se positionner pour un préhension verticale ou horizontale.

Cette poignée permet de desserrer la tige qui maintient la pince et ainsi de la faire tourner sur son axe.

Le dispositif qui permet le maintien du pied en position d’utilisation et le pliage rapide.

Le pied une fois replié se range facilement.

Couleurs des Monts des Flandres

Silhouettes d'arbres en hiver - Monts des FlandresIl faudra attendre un peu avant que n’adviennent les couleurs.

Pas de brevet à proximité sur l’agenda de Cyclos59 ce dimanche et mon VTT mérite quelques soins que je n’ai pas le courage de lui dispenser en ce samedi soir. Je décide donc de renouer avec la route et d’aller flâner du côté des Monts des Flandres avec l’espoir de belles lumières.

Malgré les perturbations liées à la grève, un TER me donne un coup de pouce pour rejoindre Armentières rapidement. De là, direction Nieuwkerque via le Romarin.

La vallée de la Lys s’étend sous un ciel plombé, parfois fendu par des bandes de bleu semblant tels des lambeaux de papier peint mal arraché.

L’oeil se risque à imaginer les paysages en noir et blanc.

Je poursuis ma route vers Dranouter puis Locke sur des chaussées plutôt grasses où je roule prudemment.

A l’approche du Mont Noir, je musarde cherchant quelque point de vue intéressant. Les nuages sont toujours très présents mais l’on sent que le soleil est près de percer. Un coup d’œil à la montre m’incite à rebrousser chemin, mais je délaisse l’avertissement dans l’attente d’une évolution que je perçois imminente. Le temps de grignoter une barre de céréales et de boire un coup et le vert se fait par endroits plus vif. Telle la marée qui par ondes successives recouvre le sable, la lumière transforme progressivement les couleurs et accentue le relief.

Après une semaine plutôt froide, la température, bien que fraiche encore, donne à l’air par contraste des allures quasi printanières. Las, nous ne sommes que mi-décembre et pas véritablement entrés dans l’hiver.

La contrainte horaire se rappelle à moi et je repars non sans un dernier arrêt photographique, charmé par des verts éclatants cernés de brun. Je fais un détour par le Monteberg, me sentant sans doute un tantinet piteux d’avoir si peu roulé et rejoins Wulverghem, Nieuwkerque puis Armentières par une route plus fréquentée mais plus roulante.

Je découvrirai à cette occasion la piste cyclable en site propre qui va de Wulverghem à Nieuwkerque et dont le revêtement récent est d’excellente qualité.

Ferme - Monts des FlandresNuances de vert et de marron.

Vallée de la Lys vue de Nieuwkerque - Monts des FlandresLa vallée de la Lys vue de Nieuwkerque.

Vallée de la Lys vue de Nieuwkerque - Monts des FlandresEn noir et gris.

Ciel gris nuageux- Monts des FlandresCiel nuageux - Monts des FlandresSilhouettes d'arbres en hiver - Monts des FlandresSilhouettes d'arbres en hiver - Monts des FlandresSilhouettes d'arbres en hiver - Monts des FlandresSilhouettes d'arbres en hiver - Monts des FlandresWeb IMGP2536Vint le Technicolor.

Web IMGP2539Locke sous le soleil.

Web IMGP2541Champs en hiver - Monts des FlandresChamps en hiver - Monts des FlandresChamps en hiver - Monts des FlandresChamps en hiver - Monts des Flandres

Champs en hiver - Monts des Flandres

La Ronde de Noël – Roncq 2013

Paysage - Ronde de Noël Roncq 2013Lisière de forêt, lisière de ville.

Les membres de l’US Roncq Cyclo avaient troqué leur traditionnelle tenue orange pour les bonnets rouges, non de la contestation mais du Père Noël.

Pas de rennes cependant pour nous tirer dans son traineau, voluptueusement installés sous de chaudes fourrures. Il nous fallait pousser sur les pédales pour venir à bout des 20 ou 45 kilomètres proposés ce dimanche.

Ni la topographie des lieux ni les conditions météo ne devaient néanmoins créer de sérieuses difficultés.

Ce fut un parcours aux marches de la ville. Tantôt en zone urbaine, exploitant tous les interstices verts qui subsistent, tantôt dans la campagne proche du Ferrain. Si les voies empruntées étaient un peu plus carrossables qu’à l’accoutumée dans ce genre de parcours, il y eut quand même de belles incursions sur des chemins boueux ou en lisière de champs. Sans oublier le long Pavé de Linselles qui fit mettre pied à terre à certains.

L’accueil fut chaleureux et le parcours très bien balisé.

Merci aux organisateurs pour ce brevet à une période de l’année où ils se font rares.

Le reste en photos.

Inscriptions - Ronde de Noël Roncq 2013Un accueil que l’on peut qualifier sans conteste de chaleureux.

Inscriptions - Ronde de Noël Roncq 2013Le Père Noël était là avec son aide, le ramoneur dont on parle peu. Mais comment croyez vous qu’il puisse garder sa tenue sans taches et sa barbe blanche ?

Cycliste - Ronde de Noël Roncq 2013 Paysage - Ronde de Noël Roncq 2013 Ravitailement -  Ronde de Noël Roncq 2013La menthe à l’eau n’est plus de saison et l’eau minérale, de ce que j’en vis, fut délaissée au profit du café, de la soupe au potiron et même du vin chaud.

Ravitailement -  Ronde de Noël Roncq 2013Oui, oui, c’est bien moi photographié par un des organisateurs, lui même saisi sur la précédente vue.

Cycliste - Ronde de Noël Roncq 2013Paysage - Ronde de Noël Roncq 2013Près de Wervicq

Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013Fin du secteur pavé.

Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013 Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013 Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013Une nouvelle variante de l’arroseur arrosé.

Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013 Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013 Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013 Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013 Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013 Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013Où l’on retrouve le Père Noël sans ses rennes mais avec son ramoneur…

Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013… qui pour la photo retrouvent de la vigueur.

Cycliste VTT - Ronde de Noël Roncq 2013 Cycliste VTTNettoyage vélo - Ronde de Noël Roncq 2013Bénévole dédié au décrassage des vélos.

Parcours - Ronde de Noël Roncq 2013Le parcours.

Raid VTT des trois vallées – Saint Saulve 2013

Paysage dans le brouillard - Raid VTT Saint Saulve 2013

La brume aura été présente une bonne partie de randonnée, créant parfois une ambiance feutrée.

Mon bilan carbone en a pris un coup. Faute de brevet dans les environs immédiat, c’est en voiture que j’ai rejoint Saint-Saulve où le Vélo Club Amicale organisait le Rando-raid des trois vallées.

Arrivé vers huit heures, le départ se fit dans le brouillard. Il fallut attendre onzeheures avant que le soleil ne parvienne à dissiper la brume, tenace par endroits. Mais à toute chose malheur est bon et faute d’avoir pu randonner au soleil comme ceux partis plus tardivement, mon départ précoce m’aura permis de rouler sur des terrains encore préservés. Car le sol était pour le moins humide et j’imagine que les derniers ont du rencontrer de nombreuses ornières sur leur chemin.

Plusieurs distances étaient proposées et j’optai pour la plus longue, celle de 45 kilomètres.

Si une fugace bande de ciel bleu, laissa espérer que nous n’avions à faire qu’à une brumaille de beau temps, cet espoir fut vite déçu. Les premiers villages traversés semblaient tout engourdis. Tout comme les signaleurs placés à l’intersection des routes les plus importantes qui, à cette heure encore matinale, attendaient le chaland et dont un ou deux furent pris un peu au dépourvu par mon arrivée solitaire et ouatée.

Ce fut une belle balade empruntant des terrains variés, chemins agricoles boueux ou en partie inondés, sentiers forestiers, terrils, routes pavées.

Il y en eut pour tous les goûts également en termes de dénivelé. Quelques passages pentus furent rendus encore plus difficiles par le matelas de feuille les recouvrant et sur lequel mes pneus « spécial boue », glissaient plus qu’ils n’accrochaient. Mon poignet cassé me fit redoubler de prudence dans les descentes et je ne regrettai pas d’avoir changé mes patins de freins la veille. Cela ne suffit cependant pas à me convaincre de descendre en vélo une longue portion d’escalier en rondins, qu’une mince trace longeait.

Au second ravitaillement le disque solaire était nettement marqué sur fond de grisaille. La dernière demi heure le vit paraître sans masque, procurant une toute autre ambiance.

Un brevet très agréable donc, très bien signalé par des flèches jaune fluo, particulièrement adaptées à la visibilité du moment avec des ravitaillements copieux et variés. En plus de la traditionnelle menthe à l’eau, nous eûmes également droit à du café et du chocolat chaud, certains optant même pour la bière. Une soupe nous attendait également à l’arrivée.

A noter donc sur vos tablettes pour une prochaine édition.

  Saint-Nicolas - Raid VTT Saint Saulve 2013Saint Nicolas était là pour nous accueillir, mais il n’était pas seul…

Accueil - Raid VTT Saint Saulve 2013…de nombreux bénévoles étaient présents à l’accueil et le long du parcours contribuant à l’excellente organisation de ce brevet.

Inscriptions - Raid VTT Saint Saulve 2013Inscriptions - Raid VTT Saint Saulve 2013Premières inscriptions.

Affiche - Raid VTT Saint Saulve 2013 A bon entendeur, salut.

Paysage dans le brouillard - Raid VTT Saint Saulve 2013Malgré cette bande de ciel bleu il faudra attendre encore avant l’éclaircie.

Ruisseau - Raid VTT Saint Saulve 2013Paysage dans le brouillard - Raid VTT Saint Saulve 2013Soleil dans le brouillard - Raid VTT Saint Saulve 2013Encore un petit effort.

Cyclistes VTT - Raid VTT Saint Saulve 2013Cycliste VTT - Raid VTT Saint Saulve 2013

Jeune cycliste - Raid VTT Saint Saulve 2013Le jeune renardeau va rejoindre la meute…Cyclistes VTT - Raid VTT Saint Saulve 2013 … des Renards des sables de Fline les Raches, venus faire en passant la promotion de leur randonnée, le 16 février prochain.

Paysage dans le brouillard - Raid VTT Saint Saulve 2013

Cycliste VTT - Raid VTT Saint Saulve

Cycliste VTT - Raid VTT Saint Saulve

Cycliste VTT - Raid VTT Saint Saulve

Cycliste VTT - Raid VTT Saint Saulve

Cycliste VTT - Raid VTT Saint SaulveA

Cycliste VTT - Raid VTT Saint SaulveA

Paysage - Raid VTT Saint Saulve 2013

Cycliste VTT - Raid VTT Saint Saulve

Cycliste VTT - Raid VTT Saint SaulveEt si je vous échange un paquet de cette lessive … (pub connue… des vieux roudoudous)

Stand soupe - Raid VTT Saint Saulve 2013Soupe chaude à l’arrivée.