Fin de saison

Des problèmes informatiques ayant perturbé la rédaction de mes chroniques cyclotouristes, c’est sous un même intitulé que je rendrai compte de mes sorties de ces deux derniers dimanches.

Commençons donc par le brevet organisé par le Cyclo d’Ascq. Cinquante kilomètres annoncés pour la distance longue, quarante au compteur (peut-être ai-je pris un raccourci sans m’en rendre compte), cela avait un goût de trop peu, mais c’était pratiquement le dernier brevet sur route de la saison. Et puis nous roulions pour une bonne cause, une partie de la recette étant reversée au profit des Restos du cœur.

Nombreux, routiers ou vététistes, avaient répondu présent malgré la grisaille et il fallait, à neuf heures, faire la queue pour s’inscrire.

L’occasion d’échanger avec des têtes connues que l’on ne reverra, sauf hasard d’une rencontre, qu’à la fin de l’hiver.

Fin de saison, s’ébauchent déjà des projets pour la prochaine. Un Paris – Cambrai, qu’un fidèle lecteur de ce blog (oui, oui cela existe) me conseille sans réserve. Le Mercantour et autres « Tours de… » entrevus dans la dernière livraison de la revue Cyclotourisme. Autant de perspectives qui occupent l’esprit en roulant et alimentent des fantasmes de randonnées tempérées alors que les frimas se font fréquents.

D’ici les retrouvailles, il va me falloir composer moi-même mes itinéraires ou suivre des traces anciennes, au risque de devoir improviser lorsque celles-ci se perdent sur des routes terreuses. Ou encore, passer d’un circuit à un autre au gré de l’ensoleillement, du sens du vent, avec parfois des boucles qui tournent court me faisant rapidement revenir au même point.

Ce dimanche, je retrouvai le circuit au départ de Bois Grenier. Les marques étaient bien visibles et c’est sans trop de difficultés que je suivis le parcours de 60 km. Parti avec un petit sept degrés, j’eus vite chaud dans ma tenue hivernale et revins la gourde pratiquement vide. Derniers beaux jours ?

Si l’horizon était vaporeux, le soleil mettait en valeur un foisonnement de verts et donnait du relief aux briques des maisons. Il me fallut une fois de plus arbitrer entre une honnête moyenne et des arrêts photos tentants.

En ligne pour la photo, déjà prêts à partir ...

... tandis que d'autres continuent d'arriver.

Il faut patienter pour s'inscrire...

... mais dans la bonne humeur.

Les cyclos de Leers se regroupent.

Premier brevet pour mon camarade JB. Il va trop vite et la photo est floue. Cela permet de régler la délicate question du droit à l'image.

Autre ambiance le dimanche suivant.

 
 

Des choux de Bruxelles, je les préfère en photo.

L'église de Strazeele

L'église de Merris dont je décrouvre seulement la forme originale du clocher bien que je sois déjà passé plusieurs fois devant

Maison de type gothique brugeois à Steenwerck

Une autre maison originale à Capinghem