Mons à vélo 2010

Les 17°C de ce samedi après-midi m’avaient fait envisager de troquer mon blouson et mon cuissard d’hiver contre d’autres plus légers. Le temps venteux, pluvieux et les 9,5°C de ce dimanche main auront eu raison de ce fugace espoir. C’est donc avec une tenue quasi hivernale que j’ai pris la route. Je ne l’ai pas regretté car nous n’avons pas eu de répit s’agissant de la pluie et du vent.

Le parcours proposé par le Cyclo Club Monsois nous emmène en Pévèle-Mélantois .

Plusieurs distances étaient au programme : 20 km, 40 km, 60 km, 80 km.

Départ, salle du Baroeul, rue du Baroeul à Mons en Baroeul. Le parcours est balisé d’une simple flèche jaune qui devient verte en cours de parcours.

Le parcours du 80 km : Mons-en-Baroeul, Villeneuve d’Ascq, Forest-sur-Marque, Tressin, Anstaing, Gruson, Bouvines, Louvil, Genech, Huquinville, La Coquerie, Vert-Bois, Deregnaucourt, La Broderie, Sec-Mont, Mons-en-Pévèle, Mérignies, Molpas, Haute-rue, Ennevelin, La Verte Rue, Péronne-en-Mélantois, Bouvines, Gruson, Anstaing, Sainghin-en-Mélantois, Les 4 Cantons, Lezennes, Lille-Hellemmes, Villeneuve d’Ascq, Mons-en-Baroeul.

Le parcours du 60 km : Mons-en-Baroeul, Villeneuve d’Ascq, Forest-sur-Marque, Tressin, Anstaing, Gruson, Bouvines, Louvil, Genech,Templeuve, Moulin de Vertain, Péronne-en-Mélantois, Bouvines, Gruson, Anstaing, Sainghin-en-Mélantois, Les 4 Cantons, Lezennes, Lille-Hellemmes, Villeneuve d’Ascq, Mons-en-Baroeul.

Forêt de Raismes 2010

 

sdc11865-web.1268590339.jpg

Détail d’une maison Art déco de Tournai

Est-ce un effet du premier tour des Régionales, toujours est-il qu’il fallait traverser la frontière ce dimanche pour trouver le seul brevet répertorié sur Cyclos59.

Brevet organisé par l’Audax Tournai qui nous emmenait en France, plus précisément en Forêt de Raismes, intitulé de la randonnée. Le temps plutôt doux était maussade et j’ai davantage songé à mon allure qu’à regarder le paysage. Après avoir perdu la trace à la séparation des trois circuits, j’ai retrouvé un peloton qui m’a emmené jusqu’au premier ravitaillement. C’est avec un autre peloton que je terminai à un rythme soutenu les 10 derniers kilomètres, contre le vent. Pas de grosse difficulté pour ce circuit plutôt plat.

L’itinéraire (73 km), balisé par le sigle FR surmonté d’une flèche peint en jaune, est le suivant :

Tournai (Warchin), Allain piscine, Vault Pas du Roc, Vaulx Gros Lot, Fontenoy sucrerie, Maubray Marais, Maubray Bitremont, Calenelle Général de Gaulle, Wiers Audregnies, Wiers Oursel, Hergnies D 102, Hergnies Eglise, Bruille Saint Amand Pont Escaut, Odometz, Auberge du Lièvre, Ets Thermal, Nivelles, Saint Amand les eaux, Lecelles, Thun Saint Amand, Mortagne du Nord Panneau, Mortagne du Nord Eglise, Laplaigne Eglise, Peronnes Ecluse, Péronnes Petit large – Chemin de Halage, Antoing, Place du Préau, Calonne, Chercq, Vaulx Eglise, Allain rue de la Lys, Tournai (Warchin).

Le départ se situe rue Boucher à Warchin. Le balisage ne pose pas de difficulté sauf à la première séparation où, pour le 70 km, il ne faut pas tourner de suite à gauche comme semblent l’indiquer les indications au sol mais prendre d’abord à droite puis à gauche. Le balisage en forêt de Marchiennes était temporaire mais la seule flèche que j’aie identifiée était superflue compte tenu de l’évidence de l’itinéraire.

sdc11875-web.1268590505.jpg

Samedi avait été jour de carnaval à Tournai et à 8h00 ce dimanche le service de nettoyage de la ville s’activait sur la Grand Place jonchée de confettis. Quelques statues ont semble-t-il apporté leur contribution. 

Randonnée Tourquennoise

 

sdc11837-web.1267978913.jpg

Le charme désuet de la gare de Tourcoing et son horloge.

Rien n’était de trop ce matin, des deux maillots sous le blouson, bonnet, tour de cou, sur-chaussures et gants épais. Le ciel vierge de nuage laissait prévoir une matinée ensoleillée gage d’un peu de chaleur. Si l’astre solaire était au rendez-vous, un vent mordant contrecarrait son généreux rayonnement et un café chaud eut mieux convenu pour le ravitaillement que la traditionnelle menthe à l’eau.

C’est un parcours péri-urbain que proposait ce dimanche le CMS Les Audax, section cyclo, de Tourcoing. Partant de l’église de La Marlière, la boucle conduisait, pour le 70 km, jusque Frelinghien en passant par Roncq, Halluin, Quesnoy-sur-Deûle, Deûlemont, Warneton, Comines, Bousbsecq, Wervicq…

Un itinéraire pour géographe ou urbaniste, flirtant tout du long entre ville et campagne. La route sépare parfois habitat ancien et champs, délimitant ainsi une frontière nettement marquée. Tantôt elle traverse résidences pavillonnaires plus récentes ou zones industrielles, avancées urbaines plus diffuses en terres agricoles. À d’autres moments une forte odeur de poireaux rappelle au cycliste perdu dans ses pensées ou le nez sur guidon qu’il traverse des zones maraîchères. Les points de vue offerts par les quelques éminences qui ponctuent le parcours permettent d’apprécier cette diversité même si ce matin, le froid intense ne favorisait pas les haltes panoramiques.

Pas de topo cette semaine, les organisateurs n’en proposant pas et la carte affichée étant à une échelle qui ne permettait pas de reconstituer le parcours avec précision. Il vous faudra donc composer votre itinéraire ou suivre le fléchage partant de l’église de la Marlière (un rond vert surmonté d’une flèche. Attention, à Quesnoy-sur-Deûle, une flèche à gauche qui vous ramène vers le centre ville au travers d’une zone pavillonnaire est peu visible (après avoir passé le foyer le Soleil bleu).

sdc11832-web.1267979202.jpg

sdc11846-web.1267979276.jpg

sdc11842-web.1267979349.jpg

Le pont hydraulique

Les Retrouvailles 2010

 

sdc11790-web.1267733862.jpg

Le local du NORD TOURISTE Section Cyclo, organisateur de la randonnée, a des allures de musée avec ses affiches, maillots et autres cycles antiques.

Ces retrouvailles 2010 étaient plus intimes que celles de l’an passé. La faute sans doute à cet avis de coup de vent qui nous annonçait des rafales de 100 km/h et une hygrométrie élevée. De fait, j’ai moi même hésité avant de me lever, en entendant le crépitement, discontinu certes mais intense, de la pluie sur la verrière. Un petit déjeuner et quelques ablutions plus tard, le temps était sec et le vent modéré. Les prévisions de Météo France annonçaient l’arrivée de la tempête en milieu ou fin de matinée.

Le parcours n’étant que de 50 km, je pris donc le chemin du Parc Vélodrome, escomptant bien revenir avant que les éléments se déchaînent. Si la pluie a épargné la première moitié du parcours, la seconde a été franchement arrosée et le vent a nettement forci. J’ai trouvé provisoirement abri au sein d’un peloton de cyclos d’Attiches, mais après que celui-ci a éclaté, je me suis retrouvé seul contre les éléments.

La saucisse et soupe chaudes servis l’arrivée étaient les bienvenues.

Le parcours exploite les moindres coins de campagne qui jouxtent Roubaix et les villes voisines.

Ci-dessous une carte du parcours reconstituée sur Openrunner.com à partir de la carte affichée par les organisateurs.

les-retrouvailles-2010.1267734339.jpg

Vous pouvez accéder à la description du circuit à l’adresse suivante :

http://www.openrunner.com/index.php?id=490213